DON DE MOBILIERS AUX CENTRES D’ALPHABÉTISATION DE LA COMMUNE DE TCHAOUROU : La coopération Suisse et l’Adecob pour un réel développement à la base

5 ans ago | Written by
11 663 vues
0 0

DON DE MOBILIERS AUX CENTRES D’ALPHABÉTISATION DE LA COMMUNE DE TCHAOUROU

La coopération Suisse et l’Adecob pour un réel développement à la base

La tournée entreprise par la directrice résidente de la coopération Suisse dans le Borgou depuis plusieurs jours a connu son épilogue dans la commune de Tchaourou. L’activité qui a marqué la fin de ce périple est la remise officielle de 200 tables et bancs aux centres d’alphabétisation de la plus vaste commune du Bénin. C’est la cour de la mairie de Tchaourou qui a abrité cette cérémonie fort simple en présence de la directrice résidence Valerie Liechti, du président de l’Adecob et plusieurs maires du Borgou et des bénéficiaires.

Barnabas OROU KOUMAN

Le Fonds de Développement du Territoire (Fdt) qui est un outil financier du programme Asgol pour la mise en œuvre des micro projets communaux. Pour le compte des Fdt 2018, la commune de Tchaourou a bénéficié de 4 projets. Il s’agit de l’acquisition de 200 tables et bancs pour les centres d’alphabétisation de la commune, la réalisation d’un forage pour l’Ecole Primaire Publique (Epp) de Woukpaou, la construction d’un logement et la dotation d’une moto au médecin du Centre de Santé Communautaire (Csc) de Woria et l’acquisition d’équipements sanitaires pour les centres de Yébéssi et de Woria.

D’un coût global de 35.542.209 Fcfa, ces projets ont pour unique objectif d’améliorer la qualité des services sociaux de base et de garantir l’accès à l’eau potable aux populations de Tchaourou.

En recevant le don, le maire de Tchaourou, Boni Sounon Bouko s’est dit heureux de ces actions dont bénéficie sa commune. Tout en faisant remarquer la contribution active de la coopération Suisse dans le développement de sa commune, la première autorité de Tchaourou a remercié la coopération Suisse et émis le vœux de voir les actions continuer au profit des populations.

Toute joyeuse, dans un discours très court et plein de sens, la représentante des bénéficiaires a dit merci à la coopération Suisse et promis faire un bon usage des mobiliers à eux offerts.

Pour Valerie Liechti, « l’alphabétisation, ce n’est pas juste des tables et bancs, c’est toute une organisation qui se fait pour permettre aux jeunes qui n’ont pas eu accès à l’école entièrement, et qui n’ont pas pu développer pour des raisons diverses, des fondamentaux que constitue l’écriture, la lecture, le calcul dans sa langue, en français ou les deux. C’est essentiel pour le développement… ». La directrice résidente de la coopération Suisse s’est ensuite réjouie que l’alphabétisation soit en lien avec la formation professionnelle puisqu’il s’agit d’une cible jeune et a souhaité que ce don soit le début d’une institutionnalisation de l’alphabétisation et la formation professionnelle au niveau de la commune de Tchaourou. Elle a pour finir nourri l’espoir que l’effet que produira ce microprojet soit très grand.

Photo de famille

La séance a pris fin par une visite guidée des bureaux d’état civil et des archives de la mairie de Tchaourou.

Article Categories:
Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru