ÉDITO : La femme à l’honneur !

11 mois ago | Written by
1 449 vues
0 0

Les femmes béninoises peuvent pousser un ouf de soulagement. Le gouvernement renforce les prérogatives de l’institut national pour la promotion de la femme. D’importantes décisions ont été prises à cet effet lors du traditionnel conclave des membres du gouvernement le mercredi dernier. En effet, il s’agit de la contribution de l’Etat à l’épanouissement de la gent féminine dans un contexte fortement dégradé. Dans un passé sombre mais encore récent, des violences basées sur le genre sont fréquemment enregistrées. Des viols, des discriminations ainsi que d’autres formes d’abus sont enregistrées.

Ainsi, en prenant cette décision de restructurer l’institut national de la promotion de la femme, le gouvernement entend donner force à la loi. Enfin, les droits des femmes seront respectés dans un contexte social très traditionnel où la femme est perçue comme le sexe faible, du coup, maniable. En dépit des difficultés ça et là enregistrées par les victimes de ces faits, les organisations de la société civile spécialisées dans la défense des droits des personnes marginalisées, notamment des femmes, devront prendre leurs responsabilités pour sensibiliser la cible.

La mesure prise en conseil des ministres n’est rien d’autre que la concrétisation d’une volonté étatique manifeste qui est de faire de la femme, un levier de développement économique. La femme est donc mise sous les projecteurs à travers cet organe qui a désormais assez d’autonomie pour faire face aux réalités éventuelles qui pourraient se pointer. Cette volonté pourrait ouvrir d’autres portes en faveur de l’émancipation de la femme.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.