EDITO : Le chouchou de la Cedeao !

3 ans ago | Written by
5 013 vues
0 0

EDITO

Le chouchou de la Cedeao !

La situation sociopolitique qui prévaut au Bénin depuis la veille des législatives du 28 avril dernier préoccupe la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui a eu à multiplier des actions pour la décrispation du climat politique. Ainsi, la résistance à Patrice Talon voyait en cette organisation le messie qui pourra mettre fin à ce qu’elle qualifie de tyrannie à la tête du Bénin.

Mais contre toute attente, la Résistance vient d’être clouée par la Cedeao qui, au cours de son 56e sommet qui s’est déroule à Abuja au Nigéria, donne un laurier à Patrice Talon. Puisque le Cedeao a salué la réussite du dialogue politique initié par le chef de l’Etat et ayant abouti à la modification de plusieurs lois. Donc, il est clair que Patrice Talon est bien côté par la Cedeao. Par conséquent, les agissements de la Résistance se révèlent comme une perte de temps et un aveu d’échec de ceux qui se disent ténors de la Résistance.
Ainsi donc, la Cedeao ouvre un boulevard à Patrice Talon qui désormais peut mener sans crainte ses différentes réformes en dépit des bruits des politiciens qui se sont laissé déphaser par la dynamique de la Rupture.

Il est donc temps que la Résistance revoit sa stratégie de lutte face à un pouvoir qui allie ruse, rage et pragmatisme. La lutte sauvage avec le rêve d’un soulèvement populaire ne saurait payer face à un chef d’Etat qui sait tout gagner sur son chemin avec la manière. Une fois que la Résistance vient de mordre la poussière au plan régional, Patrice Talon a désormais le vent en pourpre afin de terminer son premier mandat dans la tranquillité et le calme nécessaires pour plus d’actions de développement.

Edouard ADODE

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.