EDITO : Tolérance zéro !

12 mois ago | Written by
3 901 vues
0 0

La machine rupture installée à la Marina depuis avril 2016, étend progressivement ses tentacules. Corruption tolérance zéro, c’est le credo que s’est donné le gouvernement pour lutter efficacement contre ce phénomène qui prend de l’ampleur sous diverses formes. Les structures, offices et sociétés d’Etat confiées aux premiers artisans de l’accession du Chef de l’Etat à la magistrature suprême sont passés au peigne fin, notamment dans la gestion administrative et financière de ces patrimoines nationaux.

Les multiples arrestations au sujet des faits de corruption n’ont pas émoussé l’ardeur des responsables à poursuivre dans la délinquance financière. Le gouvernement dans sa vision d’auditionner l’ensemble des offices et sociétés d’Etat, procède méthodiquement pour atteindre le but fixé. Il en est de même pour les institutions constitutionnelles qui devront être auditées minutieusement. Le facteur militantisme est aussi à la base de ces travers constatés et qui plombent les actions salvatrices entreprises depuis 2016.

Les auditeurs devront durcir le travail et sillonner les autres sociétés en ballotage. Il va falloir punir avec la dernière rigueur les auteurs de ces actes pour que triomphe la vérité. Les populations saignent et croupissent sous le poids de la cherté de la vie marquée par la flambée des prix des produits de première nécessité. Il serait intolérable d’encourager la gabegie financière.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.