BENIN/INVESTITURE DU CHEF DE L’ETAT : Le gestionnaire Aladji Boni Sylla apprécie le discours de Talon

1 an ago | Written by
3 027 vues
0 0

Le dimanche 23 mai 2021, le président Patrice Talon a été investi, dans la capitale politique du Bénin, pour un second mandat de 5 ans. Ainsi, après avoir prêté serment devant la Cour Constitutionnelle (Cc), les présidents des institutions et le peuple béninois, le chef de l’Etat a prononcé un discours sur les actions qui seront menées au cours des cinq prochaines années. A cet effet, le gestionnaire du Projet dans l’Organisation Non Gouvernementale (Ong) Marie Stopes International en poste au Niger, Aladji Boni Sylla Rachid Dia, a apprécié le discours du locataire de la Marina. Le béninois de la diaspora a, en effet, exprimé sa satisfaction du discours programme du président Talon qui sera axé sur le social. Lissez ci-dessous l’intégralité de sa réaction.

Daniel KOUAGOU

Très beau discours pour un président élu sous fond de contestation. Seulement, il aurait été un meilleur discours s’il n’avait pas commencé par ‘’Les béninois sont sortis massivement pour voter’’. Le mot massivement étant de trop. Nous pouvons noter un discours axé sur le développement des infrastructures et du social, ce qui du reste est une très bonne chose. Beaucoup de promesses qui nécessiteraient des investissements énormes au regard des conditions actuelles de mobilisation des ressources financières. Un accent sur la gestion rationnelle de nos ressources financières par un assainissement de la gestion des finances publiques. Une lutte contre l’impunité qui constitue le gage de tout développement. Des réformes en vue dans l’éducation.

Les questionnements à se faire sur le contenu de ce discours

Que ferait-on de la croissance démographique qui du reste, est une grande préoccupation de développement ? Que devient le PAG passé sur lequel des réalisations ne sont pas faites dans beaucoup de domaines? Que ferait on de la gestion de la COVID 19 qui est du reste un des risques pour freiner le développement Comment peut on gérer de manière efficiente la décentralisation Que deviennent les espaces de développement commun des communes ?

Des réactions à chaud sur le discours d’investiture

Que le seigneur accompagne ce qui est véridique

Aladji Boni Sylla Rachid Dia, Gestionnaire de Projet en poste au Niger dans l’ONG Marie Stopes International.

 

 

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.