EFFET DE LA COVID-19 SUR LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES PAR LES BANQUES : Le thème de mémoire présenté par Firial Imorou . Elle décroche sa licence avec brio

3 ans ago | Written by
9 894 vues
0 0

Firial Imorou, étudiante à l’Ecole Supérieure d’Administration, d’Economie, de journalisme et des métiers de l’audiovisuels (Esae) de Parakou, a soutenu son mémoire de licence professionnelle le vendredi 25 juin 2021. Devant un parterre d’invités, l’impétrante a défendu brillamment ses travaux de recherches et elle a obtenu une mention très bien, au terme de la soutenance. C’était dans la salle 4 de ladite université en présence des enseignants de l’Esae, des parents, amis et bien d’autres.

Daniel KOUAGOU

« Effet de la Covid-19 sur le financement des entreprises par les banques cas Ecobank ». C’est le thème sur lequel l’étudiante Firial Imorou a soutenu son mémoire de licence professionnelle à l’Esae, option administration des finances et du trésor.

Dans sa présentation, l’impétrante a fait savoir qu’elle a adopté plusieurs approches durant son immersion à Ecobank à cause de la pandémie de la Covid-19. Ainsi, elle a fait savoir que « la baisse du niveau de financement des entreprises par Ecobank est due à l’apparition de la Covid-19 provoquant la chute de leur trésorerie pour diverses raisons surtout le respect des mesures barrières, le confinement et la cessation des activités génératrices de revenus pour faire face aux différentes charges fixes comme variables ». Elle a, par ailleurs, fait des approches de solutions aux chefs d’entreprises afin de mieux faire face à cette pandémie. Il s’agit entre autres, de réduire au maximum leurs besoins en fonds de roulement afin de conserver l’équilibre de leur structure financière, de faire le Prêt Garanti par l’Etat (Pge) de même que souscrire à des assurances pour anticiper sur d’autres éventuelles pandémies à long terme et de faire appel aux aides que l’Etat propose afin de préserver au maximum leur trésorerie.

La qualité de son document et sa présentation ont séduit le jury présidé par le Docteur Laurent Oloukoui en validant ainsi son mémoire. Elle s’en est sortie avec une mention très bien pour travail bien fait.

Il faut souligner que ses travaux de recherches ont été dirigés par Louis Tekpanzo Maître-Assistant (Ma) des Universités du Cames.

 

Article Categories:
A la une · Économie · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru