FOOTBALL FÉMININ BÉNINOIS : La joueuse Jobie Dandjesso agacée, fait des révélations sur l’homosexualité

3 semaines ago | Written by
380 vues
0 0

 

Alors que le gouvernement ne s’est pas encore prononcé officiellement sur l’autorisation ou non de l’homosexualité au Bénin, la pratique continue de gagner des adeptes dans la société. Et le monde du football féminin est de plus en plus touché. C’est du moins ce que laisse entendre la footballeuse Jobie Dandjesso qui, agacée par des avances à elle faites par ses collègues lesbiennes, a décidé de se vider. À travers une publication sur sa page Facebook, elle a fait de graves révélation sur cette pratique qui est encore un tabou sous nos cieux. Voici le contenu de sa dénonciation.

Samira ZAKARI

“Je ne connais pas vos raisons personnelles qui vous poussent à devenir lesbienne 😪.
Jusqu’à vous êtes des garçonnets et des femmes dedans 😪.
Ceci est apparu dans mon pays grâce aux blancs qui forment les filles Béninoises sur de n’importe quoi.
Premièrement je l’ai remarqué quand j’ai commencé par jouer au football.
Si tu n’es pas lesbienne, tu n’es pas la star selon elles.
C’est la remarque que j’ai faite.
Jusqu’à certaines m’ont donné de distance.
D’ailleurs je n’ai pas beaucoup d’amies footballeuses Beninoise puisqu’en approfondissant l’amitié, les propos de Lesbianisme sortent.
Raison pour laquelle elles ne font pas avec moi.
Sur ce point, je me préfère bien.
Restez dans vos coins🙌.
Mais ce qui m’a poussé à faire cette pub c’est quoi hors mis les footballeuses , il y a des filles qui sont dans le système LGBT.
Vous avez oublié que ce sont deux personnes de sexe différent qui vous ont mis au monde!
Certaines ont fait d’enfant avant de commencer sûrement c’est les problèmes de foyers.
Mais la pire remarque, c’est des filles qui n’ont pas encore d’enfant.
Je me pose de mille questions sur ce phénomène.
C’est dans quel verset de la bible, dans quelle partie du coran, dans quelle partie des règles dans le vodoun, il a été dit qu’une femme doit se marier à une femme ?
Pardonnez moi si je parle trop.
Mais laissez moi vous dire que c’est une pathologie.
Et à vous aussi les hommes, diminuez un peu vos Goumin, les déceptions que vous donnez aux filles.
Quelle que soit la situation, pardonnez les filles, gérez la situation entre vous pour permettre aux filles de continuer par se mettre en couple avec une personne de sexe différent.

Jonathan Maforikan Officiel

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale · Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru