IMPORTANCE D’UNE BIBLIOTHÈQUE DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES : Didier Voitan en parle dans sa chronique littéraire

2 ans ago | Written by
16 506 vues
0 0

Nombreux sont les écoles et collèges qui ne disposent pas d’une bibliothèque en leur sein au Bénin. Pourtant la documentation est indispensable à la réussite scolaire d’un apprenant. C’est ce qu’explique le documentaliste Didier Voitan dans ce nouveau numéro de sa chronique littéraire intitulé ‘’l’école et la bibliothèque pour la réussite scolaire’’. Lisez plutôt.

Athalie GBAGUIDI (Stg)

CHRONIQUE LITTERAIRE

Titre : l’école et la bibliothèque pour la réussite scolaire

La complexité de l’éducation impose aux différents acteurs en charge, une approche systémique qui prend en compte beaucoup de paramètres et variables. Partant de ce postulat, la réussite scolaire ne saurait être l’apanage d’une seule institution : l’école ou l’enseignant.

Dans ce sens, les bibliothèques ou centres de documentation apparaissent comme le chaînon manquant de l’éducation.

Si beaucoup semblent encore ne pas le voir, des voix de plus en plus fortes commencent par susciter le réveil et une prise de conscience aigüe de la nécessité indispensable des bibliothèques.

Peu importe le nom qu’on lui donne : centre de documentation ou centre de lecture, la bibliothèque est le lieu qui réunit une multitude de ressources sous différentes formes offrant à ses usagers une occasion privilégiée de développement des connaissances et de compétences propre à un domaine donné. C’est aussi un cadre propice à l’étude et à la réflexion pour l’apprenant. À ce titre, la bibliothèque a pour mission de fournir les ressources documentaires requises pour des fins de l’enseignement, de la recherche et des activités de soutien de l’école. Il apparait donc clairement que les actions de la bibliothèque ne peuvent être dissociées de l’enseignement. Au contraire, elles lui viennent en appoint.

Tous les pays qui l’ont compris en tirent avantage et grand profit. Plus qu’une option, le mariage bibliothèque & enseignement s’avère nécessaire, notamment dans un contexte comme le nôtre, marqué par la rupture d’avec les anciennes habitudes rétrogrades et inhibant l’excellence et le développement. Et oui, le secteur de l’éducation attend toujours sa rupture !

Les différents résultats aux examens de fin d’année au Bénin ne cessent de connaître ces dernières années une petite embellie. Des efforts singuliers qu’il faudrait avoir l’honnêteté intellectuelle de reconnaître. Une analyse objective de ces résultats nous permettra de déduire que les meilleures performances aux examens proviennent des apprenants ayant une forte culture de fréquentation des bibliothèques.

La réussite scolaire à un coût. Nous exhortons nos gouvernements à l’instar des pays comme la Chine, l’Inde, le Japon etc… à prendre des décisions courageuses qui soutiennent cette belle vision. Au Bénin, la Fondation Vallet comme une structure avant-gardiste à travers le biais de son Président M. Odon Vallet n’a cessé de doter le réseau de bibliothèques CAEB/ Bénin Excellence d’importants lots de livres aux programmes pour soutenir les efforts du gouvernement dans le sens de redorer le blason de l’éducation au Bénin.

On n’est donc plus étonnés de constater un fort taux de réussite dans le rang des apprenants, habitués des centres de documentation. De par son intérêt pour l’élève, l’apprenant, l’enseignant et sur la société en général, la bibliothèque présente beaucoup d’atouts et avantages à ses usagers. Lieu par excellence de recherches, les centres de documentation offrent au public une diversité documentaire et littéraire favorisant ainsi leur développement intellectuel à travers des connaissances variées.

Un enrichissement culturel et un accès facile à une littérature nationale comme internationale se créent dans les salles de lecture d’une bibliothèque. S’il y avait encore des « Saint Thomas » en ce qui concerne le lien entre les bibliothèques et la réussite scolaire ; et bien ! Le doute est enfin levé.

Faudrait-il encore que les politiques et les acteurs de la chaîne du livre au Bénin prennent conscience de cette vérité incontestable pour une meilleure orientation des décisions et un militantisme actif en faveur de l’implantation dans les établissements de bibliothèques scolaires sans oublier un accompagnement substantiel de celles existantes.

Somme toute, la bibliothèque est désormais au cœur de la réussite de l’apprenant. Et aucune réussite scolaire n’est possible sans la lecture.

À ce titre, les acteurs de l’éducation en général, les parents en particulier doivent donc encourager leur progéniture à fréquenter les bibliothèques.

Signé : Didier Jaurès VOITAN, Documentaliste-Informatiste.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru