INCULPEE POUR FINANCEMENT DE TERRORISME : Reckya Madougou donne sa version des faits

1 an ago | Written by
11 165 vues
0 0

 

Depuis la prison civile de Missérété où elle séjourne depuis le vendredi 5 mars 2021, la candidate recalée du parti “ Les Démocrates” s’est enfin prononcée sur l’affaire de « financement de terrorisme », pour laquelle elle est inculpée. A travers une lettre rendue publique par ses conseils, l’ancienne ministre de Boni Yayi dit ne pas se reconnaître dans les faits qui lui sont reprochés par la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet). Selon le journal “ Jeune Afrique”, qui a consulté la lettre, l’accusée reconnaît certes, avoir remis de l’argent à son complice dans l’affaire Georges Sacca, mais les sous étaient destinés à financier la précampagne pour l’élection présidentielle du 11 avril prochain. L’auteur du livre « Soigner les certitudes », précise selon la source, avoir remis la somme de 15 millions à Georges Sacca pour ladite précampagne, contrairement à l’information donnée par le procureur spécial de la Criet, lors de sa sortie médiatique le 4 mars 2021.
Pour le procureur, Georges Sacca et le colonel Ibrahim Mama Touré, ont été arrêtés à Parakou alors qu’ils s’étaient rencontrés pour une transaction financière dans le cadre d’un projet de déstabilisation du processus électoral pour la présidentielle, dans lequel est impliqué Reckya Madougou.

Samira Zakari

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.