KANDI/ÉCHANGE DE TIRS ENTRE UN INDIVIDU ET LA POLICE RÉPUBLICAINE À TISSAROU : Un mort, son pistolet et des munitions saisis

2 semaines ago | Written by
4 322 vues
0 0

 

Le lundi 6 mai 2024, le commissariat du premier arrondissement de Kandi a orchestré une opération de sécurisation. L’équipe d’intervention s’est lancée à la poursuite d’une bande de malfaiteurs qui sévit dans la région. Les investigations minutieuses ont conduit les autorités à la cachette du présumé cerveau de l’organisation criminelle, nichée au cœur du village de Tissarou, dans l’arrondissement de Donwari.

Issihako ZIME LAFIA (Stg).

Le commissariat du premier arrondissement de Kandi a mené un assaut contre des présumés bandits. Selon les informations fournies par la Direction Générale de la Police Républicaine (Dgpr), lors de l’approche pour l’arrestation du présumé chef de gang, il a ouvert le feu sur les forces de l’ordre, déclenchant un échange de tirs qui lui a été fatal. La même source renseigne qu’une fouille du domicile a révélé un arsenal impressionnant, comprenant un pistolet artisanal utilisé lors de l’affrontement, des munitions de calibre 12, des armes blanches et des talismans .

Les autorités, agissant sur ordre du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de 2ème classe de Kandi, ont ordonné le transfert du corps à la morgue locale. Une enquête approfondie est en cours pour retrouver les autres membres de la bande. Ce face-à-face mortel souligne l’engagement indéfectible des forces de l’ordre dans la lutte contre le crime organisé, mettant ainsi un terme provisoire aux activités dangereuses de cette bande de délinquants.

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru