GRAND BANDITISME DANS LE BORGOU : La détermination du Ddpr Pacôme Anato saluée

6 ans ago | Written by
15 407 vues
0 0

GRAND BANDITISME DANS LE BORGOU

La détermination du Ddpr Pacôme Anato saluée

Soucieux de la sécurité des populations du département du Borgou, Pacôme Anato, Directeur Départemental de la Police Républicaine, a pris l’engagement d’honorer son serment. Celui de protéger la population au prix de sa vie. C’est alors qu’il a appelé ses éléments à se mettre en ordre de bataille pour finir avec le grand banditisme à Parakou et dans les communes sous son territoire de compétence. A Parakou et dans les autres communes du Borgou, la patrouille reste permanente.
Finir avec les ghettos et éloigner le grand banditisme de la cité afin d’assurer la sécurité des populations, c’est le leitmotiv du Ddpr Pacôme Anato aidé par ses éléments.
Les populations de Parakou témoignent déjà de l’engagement et de la détermination de celui qu’ils ont déjà surnommé “le commando” de la police républicaine du Borgou. C’est le fruit des résultats des patrouilles pédestres, des descentes dans les coins où sévit la délinquance des jeunes qui s’adonnent à la consommation de la drogue et autres produits dangereux pour l’organisme et la veille permanente au niveau de tous les carrefours. C’est ce que fait désormais Pacôme Anato et ses éléments pour mettre hors d’état de nuire ces hors-la-loi.
Les petits bandits des marchés, auto gare et ghetto de Parakou ont du feu aux fesses depuis quelques jours car Pacôme Anato et Barnabé Amagbégnon leur ont déclaré la guerre. Et ce sont les chauffeurs et usagers des marchés qui s’en réjouissent.
Les populations de Parakou saluent déjà cette stratégie de descentes inopinées dans les coins à haut risque d’insécurité. Une stratégie qui témoigne de ce que les éléments du Dgpr Hounoukpè suivent ses consignes à la lettre dans le Borgou.

Œil pour œil, dent pour dent. C’est cette loi du Talion qu’ont décidé d’appliquer le Ddpr Pacôme Anato et ses éléments. Le numéro vert 166 reste le canal idéal pour fournir les informations à la police. Ceci requiert la complicité des populations, qui reste un facteur clé qui facilitera le travail à la police républicaine.
Que le Ddpr Pacôme Anato et ses éléments soient félicités et encouragés à continuer sur cette lancée pour le bonheur des populations.

Wahabou ISSIFOU

Article Categories:
Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru