LIBERATION DU NIGER DE LA DOMINATION ETRANGERE : Kemi Séba et Nathalie Yamb apportent leur soutien au général Tiani

3 semaines ago | Written by
162 vues
0 0

 

Kemi Séba et Nathalie Yamb, deux panafricanistes très engagés ont été reçus en audience le mardi 21 mai 2024, par le général Abdourahamane Tiani, président de la transition nigérienne. Une visite de soutien aux autorités militaires réunies au sein du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (Cnps) dans leur combat pour la souveraineté et la libération du Niger, de la domination étrangère.

Dans son intervention dont les propos sont rapportés par le média Faapa Fr, Nathalie Yamb s’est réjouie des victoires déjà enregistrées par le Cnps avec le départ des forces armées françaises de leur territoire et bientôt les troupes américaines. Elle a donc invité le peuple nigérien à rester mobiliser auprès de leurs autorités pour ensemble, gagner le combat. « Il faut rester vigilant et il faut s’assurer que chaque victoire d’étape est pérennisée pour que ça ne soit pas juste une victoire de 2 semaines, d’un an ou de 2 ans, mais que dans 1000 ans encore on parle de ce que vous avez conquis », a-t-elle lancé.

Face au conflit qui lie le Bénin au Niger, Kemi Séba en tant que digne fils béninois a rassuré que « ce n’est pas un soutien au Niger contre le Bénin, mais un soutien des panafricanistes à ceux qui résistent au néocolonialisme contre ceux qui collaborent avec le néocolonialisme ». Il a, par ailleurs, saisi l’occasion pour lancer un appel de paix entre les deux pays frères qui vivent une situation déplorable. « De loin, il était tout à fait normal qu’en tant que béninois et patriote, j’appelle à la paix entre le Bénin et le Niger, quand bien même que je suis un opposant viscéral au président Patrice Talon », a-t-il fait savoir. À l’en croire, les béninois dans leur majorité sont contre la France-Afrique mais sont malheureusement pris en otage par un régime supportant ce courant.

De son côté, le président de la transition nigérienne a salué ses hôtes pour leur bravoure et leur combat à porter haut la voix des africains pour une Afrique nouvelle, libre et indépendante. Il a souligné par ailleurs, la nécessité de communier les efforts pour relever les défis qui s’imposent aux peuples africains.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Actualité · Internationale · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru