LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS : Le Bénin toujours 1er dans l’espace Cedeao . La preuve d’une bonne application des réformes de Patrice Talon par l’Anatt

5 ans ago | Written by
12 764 vues
0 0

LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS

Le Bénin toujours 1er dans l’espace Cedeao

. La preuve d’une bonne application des réformes de Patrice Talon par l’Anatt

Après deux missions de contrôle, le Bénin confirme sa position de meilleur pays de la sous-région Ouest africaine en matière de la libre circulation des personnes et des biens. Cette performance du Bénin sur les 15 pays de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) est le fruit des réformes entreprises par le chef de l’État Patrice Talon dans le secteur des transports terrestres. Cet état de chose vient d’être confirmé par le rapport Task force-Libération des échanges de la Cedeao transmis par l’ancien président nigérien Salou Djibo au président Rock Christian Kaboré du Burkina Faso.

Edouard ADODE

Depuis l’avènement du président Patrice Talon, la circulation des personnes et des biens à l’intérieur du pays est devenue un plaisir. Puisque les tracaceries routières sont désormais du passé. Ainsi, à l’intérieur du territoire béninois, les postes de contrôle sont bien déterminés et connus de tous les transporteurs. De même au niveau des frontières terrestres du pays, tout ce passe avec une grande sérénité pour le bonheur des usagers.

Ce constat fait du Bénin le 1er pays en matière de libre circulation des personnes et des biens dans la sous région Ouest africaine. C’est d’ailleurs ce que confirme le rapport Task force-Libération des échanges de la Cedeao présidé par l’ancien président du Niger Salou Djibo qui l’a transmis au président Burkinabè Rock Christian Kaboré.

En effet, ce rapport est le fruit de deux missions distinctes à savoir une mission inopinée et une mission de monitoring. Ces deux missions ont révélé qu’au Bénin, les frontières sont fluides contrairement aux autres pays de l’espace sous régional dans lesquels les perceptions illicites continuent.

Faut-il le rappeler, le Bénin est depuis Juin 2018, la 1ère Nation de l’espace Uemoa en matière de facilitation des transports grâce à l’absence de tracasseries policières sur ses axes routiers.

Les actions du gouvernement qui ont permis ce résultat

Déjà en 2017, sur instruction du Chef de l’Etat Patrice Talon, toutes les barrières non règlementaires sur les différents corridors ont été supprimées. A travers l’Agence Nationale des Transports Terrestres (Anatt), cheville ouvrière du gouvernement en matière des transports terrestres au Bénin, plusieurs séances de sensibilisation ont été menées. Ces sensibilisations ont porté sur le décret portant réglementation des postes de contrôles, l’arrêté interministériel d’application et le règlement N°14 de l’Uemoa (règlement relatif à la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises à Kraké, Hilacondji, Bohicon, Parakou, Kandi, Porga et Malanville).

De même, au cours de la réunion annuelle de l’Opa (Observatoire des Pratiques Anormales) qui s’est tenue à Ouagadougou au Burkina Faso du 24 au 28 Octobre 2017 le Président Patrice Talon a été félicité par ses pairs pour les réformes salutaires engagées dans le domaine du transport inter-Etat.

Cet exploit qui vient d’être réédité confirme la clairvoyance du chef de l’État Patrice Talon qui œuvre inlassablement pour le rayonnement de Bénin à l’international.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru