MISE EN ŒUVRE DU PROJET PAVRIB À L’UNIVERSITÉ DE PARAKOU : Les entrepreneurs bénéficiaires informés sur les sources de financement . Une initiative innovante du Prof Mohamed Nasser Baco

1 an ago | Written by
15 752 vues
0 0

Le Projet d’Accompagnement de la Valorisation de la Recherche pour l’Innovation au Bénin (Pavrib) à l’Université de Parakou (Up) suit son cours normal. Le jeudi 1er juin 2023, un atelier d’échanges entre les entrepreneurs bénéficiaires de ce projet et des institutions financières s’est déroulé à la salle 22 de l’Up. Au terme de l’atelier, une feuille de route de recherche de financement a été élaborée au profit des bénéficiaires. Ce projet est mis en œuvre par le vice-rectorat en charge de la recherche universitaire avec le financement de l’Union Européenne (Ue). C’était en présence du recteur Professeur Bertrand Sogbossi Bocco, du coordonnateur du projet Pavrib Professeur Mohamed Nasser Boco, Vice-recteur en charge de la recherche universitaire et bien d’autres. 

Wilfried AGNINNIN

Informer les 26 promoteurs d’innovations sur les financements existants dans les institutions financières, c’est l’objectif général de cet atelier. Il a été également question, de répertorier les principales institutions financières au Bénin qui financent et accompagnent les innovateurs. Dans cette logique, les produits financiers et les opportunités de financement de AgriFinance, de Padme, de la Clcam, de Sian’Son Microfinance et de Cowec, ont été présentés aux participants.

Dans son intervention, le coordinateur du projet Pavrib Professeur Mohamed Nasser Baco a notifié que l’atelier est un accompagnement pour familiariser les entrepreneurs bénéficiaires du projet au processus d’obtention des produits de microfinance. Une initiative innovante dans l’espace universitaire qui permettra aux start-ups d’accroître leurs ressources financières afin de mener à bien leurs diverses activités. « En tant qu’entrepreneur, l’essence dont vous avez besoin le plus, c’est l’argent. C’est à travers l’argent que vous pourriez réaliser vos projets, de grandes choses. Et il est important alors dans ce processus d’accompagnement que nous avons initié, qu’on puisse voir la possibilité de nous mettre en contact avec les institutions financières auprès de qui vous pouvez vous rapprocher pour accroître vos espace financiers afin de développer vos activités », a-t-il souligné.

Dans cette dynamique, une plateforme est créée où les institutions de financement viendront présenter leurs produits aux innovateurs. De son côté, le recteur a invité les bénéficiaires à saisir les opportunités qui s’offrent à eux pour pouvoir développer leurs entreprises.

Selon Aliou Lafia, bénéficiaire du Pavrib et entrepreneur d’atelier de soudure d’ajustage et de fabrication des machines alimentaires de forge et d’art métallique (Asafma), cet atelier d’échange lui a été d’une grande utilité en matière de la recherche de financement. Au nom de ses camarades, il a remercié le coordinateur du Pavrib Professeur Mohamed Nasser Baco pour cette initiative, avant de solliciter l’aide des institutions financières pour l’accès au financement.

C’est parti donc pour une collaboration fructueuse entre ces institutions financières et les entrepreneurs bénéficiaires du projet Pavrib.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru