ŒUVRE SOCIALE A BOHICON : La Fondation Moov Africa au chevet des malades mentaux de St Camille

3 ans ago | Written by
12 105 vues
0 0

Le jeudi 20 mai 2021, une équipe de la Fondation Moov Africa conduite par sa Secrétaire Exécutive (Se) Dolorès Chabi Kao, était au Centre d’accueil et de réinsertion pour malades mentaux Saint Camille de Bohicon. L’objectif était d’apporter son soutien à ce centre à travers un don de vivres ainsi qu’une importante quantité de produits d’entretien et des pagnes aux pensionnaires. La cérémonie de remise de ces dons s’est déroulée en présence des responsables de la Fondation Moov Africa, du Directeur du centre Saint Camille Ethni, Dégboé Comlan, des bénéficiaires et bien d’autres.

Daniel KOUAGOU

La formation Moov Africa continue de faire parler son cœur. Elle est allée soulager les bras chargés de vivres et de produits d’entretien, le centre Saint Camille de Bohicon. Cette œuvre humanitaire s’inscrit dans le cadre d’une série d’actions sociales que cette fondation du réseau Gsm Moov Africa, a entamé depuis une quinzaine de jours, pour manifester une fois de plus son attachement à la communauté béninoise.

Pour la Secrétaire Exécutive (Se) de la formation Moov Africa, Dolorès Chabi Kao, « C’est la continuité d’une campagne d’actions sociales. Nous sommes venus ici aujourd’hui avec des vivres et des produits d’entretien, pour leur permettre de se nourrir, de nettoyer l’espace qu’ils occupent et de se vêtir. Nous avons conscience que ce n’est pas facile d’être pensionnaire d’un centre psychiatrique, donc nous espérons que les vivres et les présents que nous avons amenés soulageront un tant soit peu leurs peines ». Elle a, par ailleurs, exprimé son souhait de voir tous les pensionnaires du centre guéris de leurs maux pour se réinsérer dans la vie.

Dans leurs interventions, les responsables du centre Saint Camille, Marcel Dakossi et Ethni Comlan Dégboé, respectivement secrétaire et directeur du centre psychiatrique, ont exprimé toutes leurs gratitudes à l’endroit de la Fondation Moov Africa, qui, une fois encore, a fait œuvre utile en contribuant à faire nourrir, à entretenir le cadre de vie et à vêtir les déficients mentaux du centre. Un geste qui sonne comme une action sociale, venue à point nommé pour soulager de ce dont manquaient les personnes concernées. De son côté, le directeur du centre Saint Camille, Ethni Dégboé Comlan, a formulé la doléance à la fondation Africa Moov d’aider à la réalisation des travaux d’assainissement du centre. « Aidez-nous à paver la cour du centre. Des travaux d’aménagement qui, s’ils étaient réalisés, vont mettre à l’abri des dommages et incommodités que subissent les usagers de Saint Camille en période de pluie où la cour de la maison est inondée et boueuse » a-t-il sollicité.

Il faut signaler que depuis plusieurs semaines, la Fondation Moov Africa s’est lancée dans une campagne d’actions sociale et humanitaire dans les communautés, les hôpitaux, les écoles, les orphelinats, les prisons, pour des dons divers, dont la nature dépend des besoins exprimés par les bénéficiaires.

Article Categories:
A la une · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru