MISE EN SERVICE DU GUICHET UNIQUE INFORMATISÉ DE LA MAIRIE DE PARAKOU : La Coopération Suisse et l’Adecob soulagent les peines des populations

2 mois ago | Written by
425 vues
0 0

La salle des fêtes de la mairie de Parakou a abrité, le mercredi 21 février 2024, la cérémonie de mise en service officielle du guichet unique informatisé de perception des impôts et taxes. Cette innovation a été possible grâce à l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob), avec le financement de la Coopération Suisse internationale au Bénin. C’était en présence des autorités politico-administratives et bien d’autres.

Aboubakar FAÏSSAL Etd (Cfoman-Daabaaru) & Jean-Baptiste FAMONMI (Stg)

Payer les impôts et taxes à travers un guichet informatisé, c’est dorénavant possible à Parakou. Une innovation qui vient soulager les peines des populations de Parakou. Celles-ci n’auront plus de souci à se faire pour la demande des actes administratifs, des autorisations ou d’autres services.

Dans son allocution, le maire de la municipalité de Parakou Inoussa Zimé Chabi a souligné que «ce guichet deviendra le pivot central de l’interaction entre la municipalité et ses citoyens». A l’en croire, ce guichet représente un pas significatif vers la modernisation des services municipaux. Le maire a laissé entendre qu’il «incarne notre engagement collectif en vue de la transparence, de l’efficacité, de la satisfaction des besoins de nos concitoyens». Cette initiative novatrice se trouve donc d’être de nature à simplifier l’accès à une gamme diversifiée de services municipaux dont le but est de réduire les tracasseries administratives. Il estime qu’avec ce guichet, «qu’il est résolu à éliminer les obstacles bureaucratiques, à accélérer les procédures administratives et à offrir à nos concitoyens une expérience plus fluide et accessible». C’est pourquoi le maire a salué le rôle prépondérant de l’Adecob dans la conception et la mise en œuvre de ce projet. Pour finir, il n’a pas manqué de traduire toute sa gratitude à la Coopération Suisse internationale au Bénin dont le soutien financier et technique a conduit à la réussite de ce projet.

A son tour, le président de l’Adecob Tidjani Bani Chabi a notifié que la Coopération Suisse internationale au Bénin est engagée pour le développement des communes du Borgou. Il a, par la suite, affirmé que l’Adecob s’est donnée pour objectif depuis sa création, «d’aider ses communes membres à améliorer leurs performances qui prend en compte le niveau annuel de mobilisation des recettes propres». C’est ce qui explique donc l’implication de l’association dans la concrétisation de cette initiative novatrice. Pour lui, grâce à ce guichet, les recettes propres des sept autres communes ayant bénéficié du guichet unique informatisé ont connu un accroissement significatif. Il n’a pas manqué de remercier la Coopération Suisse internationale au Bénin qui travaille à moderniser le dispositif de mobilisation des recettes propres.
En prenant la parole, la Cheffe de la Coopération Suisse internationale au Bénin Elisabeth Pitteloud Alansar, a notifié que ce guichet informatisé a pour objectif «d’optimiser le recouvrement des ressources propres». Une réussite due au partenariat fructueux qu’entretiennent les communes du Borgou avec la Coopération Suisse internationale au Bénin. Selon elle, la mise en place «du guichet unique informatisé doit contribuer au renforcement des dynamiques économiques locales et à l’accès dans de meilleures conditions aux ressources nécessaires pour le financement des stratégies de développement urbain». Ce guichet s’inscrit parfaitement dans la logique d’accompagnement de la révolution de la technologie et de la digitalisation dans laquelle le Bénin s’est résolument engagé. En fin de compte, elle a exhorté les autorités municipales de la mairie et les cadres techniques à faire un bon usage de ce guichet.

Le représentant du préfet du Borgou Zacharie Adam a souligné que l’ensemble du conseil municipal a des défis à relever dans le bon fonctionnement de ce dispositif. Pour Zacharie Adam, ce guichet informatisé apparaît comme un outil de performance de recouvrement des ressources propres de la commune. «Lorsque nous avons vu les performances au niveau de la mobilisation des ressources propres, il y a de quoi que nous vous interpellions une fois encore», a-t-il fait savoir. Zacharie Adam a rassuré que la préfecture de Parakou est disponible à accompagner la municipalité de Parakou pour l’atteinte des objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru