OEUVRES DE GÉNÉROSITE DU MAIRE DE BANIKOARA : Sarako Tamou, le bras social de Talon dans l’Alibori

4 ans ago | Written by
5 687 vues
0 0

OEUVRES DE GÉNÉROSITE DU MAIRE DE BANIKOARA

Sarako Tamou, le bras social de Talon dans l’Alibori

. 200 tricycles aux handicapés de sa commune

. Des cartes d’identité nationale aux candidats au Bac

Bio Sarako Tamou, maire de la cité des Banigansé a fait don de 200 tricycles aux handicapés moteurs de sa commune. Un geste qui n’est pas le premier, car l’homme a offert il y a peu des cartes d’identité nationale aux candidats au Bac, des mobiliers et matériels didactiques à plusieurs établissements primaires et secondaires de sa commune. Ces différentes œuvres de générosité positionnent l’édile de Banikoara comme le bras social de Talon dans l’Alibori et précisément dans la commune de Banikoara.

Wahabou ISSIFOU

Lutter contre l’exclusion des personnes vulnérables ou en situation de handicap. C’est l’objectif qu’a poursuivi l’édile de la commune de Banikoara en faisant parler son bon cœur. Pour lui aucune couche ne sera oubliée dans la gouvernance pour le rayonnement de la commune. « Nous pensons chaque jour que Dieu fait, au bien-être et au mieux-être des populations. », a-t-il indiqué.
En présence des bénéficiaires venus des dix arrondissements de la commune, du représentant du centre de promotion social, des représentants de l’Ong Mission internationale pour le réveil spirituel (Miers) et d’autres soutiens de l’autorité communale, le maire Sarako Bio Tamou a encore fait le grand geste le dimanche 11 novembre dernier.
Après la remise des cartes d’identité nationale aux candidats au Bac, après le don des mobiliers et matériels didactiques à plusieurs établissements primaires et secondaires de sa commune, l’autorité n’entend pas s’arrêter en de si bon chemin.
Cet appui personnel qu’a apporté le maire à ces personnes handicapées, leur permettra de mieux se déplacer. « Les personnes handicapées sont aussi des personnes dont nous avons besoin dans le processus de développement de la Commune de Banikoara », a-t-il martelé.
Quant au porte-parole des bénéficiaires, ce geste est venu combler un grand vide. Celui des difficultés de mobilité. Il a promis de faire bon usage de ces moyens roulant.
Il faut noter que le grand geste effectué par le maire a reçu le soutien de l’Ong Miers qui œuvre pour qu’aucune personne ne soit marginalisée dans le monde.
Sarako Bio Tamou a pour finir, exprimé toute sa reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui ont aidé à ce que le soutien aux personnes handicapées, soit une réalité.

Article Categories:
A la une · Actualité · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.