PARAKOU/CÉLÉBRATION EN DIFFÉRÉ DE LA JIF : L’Union Progressiste valorise les femmes béninoises

3 mois ago | Written by
6 159 vues
0 0

Le samedi 12 mars 2022, les femmes du parti politique Union Progressiste (Up) de la ville de Parakou ont célébré en différé la Journée Internationale de la Femme (Jif). Les manifestations se sont déroulées à la salle d’alphabétisation de Parakou. C’était en présence de Moustapha Orou-Gankou représentant le coordonnateur départemental Borgou du parti Up, des membres des 4 coordinations du parti à Parakou, militants et sympathisants. 

Wilfried AGNINNIN

« Égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable ». C’est le thème qui a retenu les attentions. Venues de tous les quartiers de la ville de Parakou, les femmes du parti Up de la cité des Koburu ont affirmé leur détermination et engagement à arracher leur place en politique.

Quelques interventions

En prenant la parole, Moustapha Orou-Gankou, représentant le coordonnateur départemental Borgou du parti Up, a exprimé sa gratitude à l’endroit des femmes de ce parti politique qui ont vu juste en célébrant la Jif. À l’en croire, l’autonomisation de la femme, l’égalité des sexes et la place de la gent féminine en politique dépendent d’elles-mêmes. C’est pourquoi il a invité les femmes à véritablement militer au sein du parti Up pour leur prise en compte dans les instances de prise de décisions. Selon Moustapha Orou-Gankou, le parti Union Progressiste (Up) accorde une place de choix aux femmes et à la jeunesse. Il a réitéré le soutien du parti à accompagner les femmes dans leurs initiatives.

LIRE AUSSI : JIF/PROMOTION ET VALORISATION DE LA FEMME BÉNINOISE : Bani Chabi et les femmes Up de Kalalé saluent les efforts de Talon

Dans sa présentation sur le thème, « Égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable », Dr Hermione Zounon a fait savoir que l’égalité des sexes ne se limite pas entre l’homme et la femme. Au-delà de cette perception, la communicatrice a invité les femmes à arracher leur suprématie. « Nous avons dit aux femmes du parti Union Progressiste, qu’il ne s’agit pas de dire nous sommes 52%, c’est un slogan. On leur a rappelé leurs droits et devoirs. Elles ont été aussi imprégnées de la place des femmes en politique et la statistique des femmes politiques au Bénin », a-t-elle rappelé. Elle a également appelé les femmes à davantage s’engager dans le militantisme afin de se positionner au premier rang. « Là où la femme est assise au niveau décisionnel, il y a plus d’amélioration en ce qui concerne la qualité du service rendu », a ajouté Hermione Zounon.

Article Tags:
· ·
Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.