PARAKOU : Deux morts et des blessés dans une maison . Les explications du chef quartier Titirou

2 ans ago | Written by
18 345 vues
0 0

 

Deux morts et deux personnes en soins intensifs. C’est le triste bilan d’un drame survenu au petit matin de ce mardi 30 novembre 2021, au quartier Titirou dans le premier arrondissement de Parakou. En effet, selon les informations du chef quartier Titirou Ibrahima Bachirou joint au téléphone par la rédaction, il s’agit d’une mère décédée et l’un de ses trois enfants, retrouvés dans leur chambre. « La chambre était restée fermée depuis le matin. Quand j’ai défoncé la chambre, j’ai constaté que leur mère est décédée et on a amené les trois enfants à l’hôpital », a témoigné Sidi Hamidou, le mari de la victime au micro de Fraternité Fm. A en croire l’autorité locale, « Le matin, ils se sont réveillés pour faire la prière matinale de 5 heures. Après quoi, ils ont senti la fraîcheur. Et ils se sont dit, de mettre le feu du charbon à côté. Il paraît qu’ils ont mis de l’encens dans le feu allumé. Ils ont fermé les portes et fenêtres. Très tôt le matin, le Papa est venu pour voir sa famille, parce qu’ils ne dorment pas ensemble. Il a frappé la porte plusieurs fois, personne ne répondait. Il était obligé de faire appel aux soudeurs pour pouvoir défoncer la porte. C’est là ils ont retrouvé quatre corps allongés qui ne bougeaient pas », a-t-il expliqué.

La mère est décédée et les trois enfants ont été transférés d’urgence au Centre Hospitalier Universitaire Départemental (Chud) Borgou-Alibori. Quelques temps après, l’un des trois enfants rend l’âme. Les deux autres sont actuellement à l’hôpital. Dépassé par cette situation funeste, le mari de la victime, cultivateur, appelle les personnes de bonne volonté à lui venir en aide.

Il faut souligner que les agents de santé se sont rendus sur les lieux du drame où ils ont effectué des prélèvements pour les analyses.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru