EDITO : Electricité dans l’air !

3 ans ago | Written by
42 997 vues
0 0

 

Les deux grands rendez-vous médiatiques auxquels ont assisté les béninois le dimanche 24 janvier 2021 entre Joël Aïvo acteurs de l’opposition et le juriste Victor Tokpanou sur deux chaînes de télévision privées concurrentes, révèlent la cristallisation des tensions politiques au Bénin. Les deux invités ont opiné sur la gouvernance du régime de la rupture en l’occurrence, la question de la prorogation de 45 jours du mandat du chef de l’Etat Patrice Talon. Les sujets débattus donnent l’occasion aux béninois d’apprécier la véracité des faits et actes posés, et de trancher définitivement sur les questions qui fâchent à savoir, l’instauration du principe de parrainage et la prorogation du mandat présidentiel de 45 jours.

Les forces coalisées de l’opposition et toute autre association en désaccord avec la vision du régime en place, n’entendent plus bouger d’une seule ligne pour faire des concessions en vue du retour à un climat de paix et de vivre ensemble. Les exigences soulevées sont à la limite impossible pour le camp d’en face. Rien n’a été fait à l’encontre des règles démocratiques, soutient l’un des ardents défenseurs de l’exécutif. Par contre, selon l’acteur de l’opposition, il est pressant de restaurer la démocratie béninoise pour la paix. Il va falloir redistribuer les cartes et mettre la balle à terre car, l’atmosphère politique est extrêmement tendue.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru