PARAKOU/POUR AVOIR TUÉ SON PÈRE ET VIOLÉ SA SŒUR : Un jeune victime de vindicte populaire . Le Ca Idrissou Boukari réagit

2 semaines ago | Written by
3 604 vues
0 0

 

La vindicte populaire continue toujours de dicter sa loi au sein de la société. Elle a eu raison d’un jeune homme le mardi 2 février 2024 aux environ de 7h, au quartier Thian Gourou de Parakou, dans le premier arrondissement. Le jeune homme a violé sa sœur et tué son propre père.

Selon les explications du Chef du premier Arrondissement (Ca) Idrissou Boukari joint au téléphone, il est souffrant de problèmes psychologiques attribués à la consommation de stupéfiants. Ayant renvoyé son père et sa sœur de leur domicile suite à des allégations de viol portées contre lui, le mardi 2 avril 2024, alors que le père revenait chez lui dans l’espoir de résoudre le conflit familial, il a été attaqué par son fils armé d’un bâton. Il tue ainsi son père avant de subir en retour la vindicte populaire.

Le Ca Idrissou Boukari a saisi l’occasion pour inviter les populations à faire attention aux actes qu’elles posent et à ne pas se faire justice. A l’endroit des jeunes, il appelle à la prise de conscience et à laisser tomber la consommation des stupéfiants, drogues et autres produits psychotropes.

Jean-Baptiste FAMONMI (Stg)

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru