CONGO/POUR AVOIR BATTU ET HUMILIE LA MAITRESSE DE SON EPOUX, Une dame écope de 15ans de prison assortis d’amende

5 ans ago | Written by
28 332 vues
0 0

CONGO/POUR AVOIR BATTU ET HUMILIE LA MAITRESSE DE SON EPOUX,

Une dame écope de 15ans de prison assortis d’amende

S’il existe un fait qui anime la toile en ce moment, c’est bien l’affaire Gladys. Gladys c’est la tchiza (maitresse), une jeune congolaise séquestrée, battue mise à nue et humiliée par l’épouse de l’homme avec qui elle entretient une relation extraconjugale.

En effet ; elle entretenait une relation avec un homme marié sans savoir que ce dernier vivait maritalement. L’épouse légitime Michelle Kaleta, informée de ce que son mari avait une liaison avec une autre fille au point de l’inviter souvent chez eux à la maison, décide sous l’effet du choc de payer le coup à cette dernière.

Elle s’empara du téléphone de son conjoint en se faisant passer pour celui-ci et invite la jeune dame à la maison avec l’intention de l’humilier.

Alors qu’elle s’est rendue à l’invitation, la jeune femme pense avoir affaire à celui qu’elle connaissait et qui l’avait déjà invitée dans cette maison. Elle ne s’imaginait pas du calvaire qu’elle va vivre là-bas. Elle fut maltraitée, ‘’abusée’’ et humiliée pendant deux jours par la maitresse de maison.

Michelle après avoir commis son forfait publie les vidéos de la scène sur le net. Ce qui a tiré l’attention de plusieurs internautes. Du coup, les soutiens indéfectibles à celle qualifié de « Tchiza », se multiplient depuis.

L’affaire a donc pris d’autres tournures. Les autorités judiciaires du Congo se sont saisies de la situation afin que justice soit rendue à Gladys.

La justice congolaise a rendu son verdict et Michelle Kaleta est condamnée à 15 ans d’emprisonnement pour séquestration et violence physique sur la maîtresse de son mari assortis de 7 millions d’amende pour atteinte à son intégrité physique.

Samiratou ZAKARI (Stg)

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru