PREMIÈRE PHASE DU PROJET ASPHALTAGE À PARAKOU : Mission accomplie pour Sinohydro .Les populations jubilent et réclament la deuxième phase

3 ans ago | Written by
11 078 vues
0 0

PREMIÈRE PHASE DU PROJET ASPHALTAGE À PARAKOU

Mission accomplie pour Sinohydro

.Les populations jubilent et réclament la deuxième phase

L’entreprise Sinohydro chargée de l’exécution du projet Asphaltage dans la troisième ville à statut particulier du Bénin, vient de poser la couche de roulement sur la dernière rue concernée par la première phase de ce projet. Les populations de la Cité des Koburu s’en réjouissent et saluent le professionnalisme de cette entreprise qui a traduit l’ambition du gouvernement Talon en réalisation concrète. Elles manifestent déjà leur pressante envie de voir la deuxième phase prendre corps.

Barnabas OROU KOUMAN

Long de 8, 57 kilomètres, la première phase du projet asphaltage dans la ville de Parakou est désormais une réalité. L’entreprise Sinohydro a concrétisé ce projet de grande importance pour le Chef de l’État Patrice Talon, son gouvernement, le conseil municipal de Charles Toko et les populations de Parakou.

Caractéristiques des travaux exécutés

Les rues secondaires ayant reçu le bitume sont de 5, 58 kilomètres au cours de cette première phase. Elles ont une plate-forme de 100 Mpa. La structure de la route est composée en fondation de 25 cm de graveleux latéritique améliorée à 2%, avec une couche de base traitée à 4% puis viens une couche d’enduit superficielle monocouche 10/14 et pour finir une couche de roulement en béton bitumineux 0/10 de 6cm d’épaisseur.
En plus des rues bitumées, plusieurs autres rues du centre-ville ont reçu des pavés soit 2,99 kilomètres.

Les populations saluent le professionnalisme de l’entreprise Sinohydro et réclament la deuxième phase

A travers la qualité des travaux de cette première phase, les populations de Parakou en général et les riverains des rues asphaltées jubilent. « Depuis vingt ans, nous n’avons jamais eu un projet du genre, grâce au président Patrice Talon, le projet asphaltage est une réalité dans la ville de Parakou », a affirmé Cyriaque Gbénou, un habitant du quartier Tranza avant de confier qu’« après la pose du premier bitume, j’étais content et j’ai envoyé mon fils me prendre une bouteille de bière juste à cause de la qualité des travaux. L’entreprise a fait du bon travail ». Raoul Dogbo et Saadou Marebio abondent dans le même sens en affirmant que ces infrastructures de bonne qualité permettront la libre circulation des personnes et des biens. Florent Dissikou, quant à lui lance un appel à l’endroit du président Talon pour l’enchaînement de la deuxième phase du projet, « franchement je suis content de cette première phase et je veux demander au gouvernement Talon, de ne plus attendre. Il faut qu’il enchaîne avec la deuxième phase et surtout, qu’il augmente le nombre de kilomètres pour que d’autres quartiers soient pris en compte ».

Aussi, convient-il de préciser que l’entreprise Sinohydro est la première entreprise à commencer la pose de la couche de roulement sur toute l’étendue du territoire national dans le cadre de ce projet. Il est également le premier à finir les travaux. Cette rigueur dans l’exécution de son cahier de charge démontre son professionnalisme et montre que les autorités béninoises ne se sont pas trompées en lui faisant confiance.

Vivement la deuxième phase.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.