PRESIDENTIELLE DU 11 AVRIL PROCHAIN : Les recours du duo Madougou-Souwi recalés devant la cour

3 ans ago | Written by
13 727 vues
0 0

 

Une avalanche de recours contre le processus électoral en cours au Bénin, à été déposée à la Cour Constitutionnelle. Il s’agit des recours formulés par l’honorable député Affo Obo Tidjani Alias Souwi et l’ancienne ministre Reckya Madougou, contre les manœuvres frauduleuses dans la gestion du parrainage des élus de l’Union Progressiste (Up) et le recours d’un citoyen béninois contre la candidature de Paul Hounkpè. Ainsi, les sept sages de la haute juridiction ont examiné, le mercredi 17 février 2021, lesdits recours et débouté les requérants après les avoir écoutés. En effet, dans son recours, Reckya Madougou, candidate déclarée du parti Les démocrates à l’élection présidentielle du 11 avril prochain, a demandé à la cour d’annuler le parrainage au vue des irrégularités notées dans ce processus. La Cour dirigée par Joseph Djogbénou a estimé qu’il n’y a pas eu atteinte à l’indépendance des élus du parti Union Progressiste, comme l’a soutenu la requérante. Elle décide donc de rejeter sa requête.

En ce qui concerne le cas de l’honorable Affo Obo Tidjani, la Cour Constitutionnelle a évoqué un manque de pièces de conviction, des éléments tangibles pour rejeter son recours. Il en n’est de même, le recours d’un citoyen contre la candidature du vice-président du duo des Fcbe.

Visiblement, les arguments des requérants n’ont pas convaincu les sept sages de la Cour.

Ainsi, ils sont restés sur leur triste sort comme un bonnet de nuit.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru