PROJET JEUNES FILLES ET ÉDUCATION À TOUNCOUNTOUNA : Béatrice Kogré Yokossi sensibilise plus de 150 femmes

6 ans ago | Written by
13 267 vues
0 0

PROJET JEUNES FILLES ET ÉDUCATION À TOUNCOUNTOUNA

Béatrice Kogré Yokossi sensibilise plus de 150 femmes

La maison des jeunes de Toucountouna dans le département de l’Atacora a abrité le samedi 3 novembre dernier une séance de sensibilisation entrant dans le cadre du projet Jeunes filles et éducation. Elles étaient plus de 150 femmes à recevoir les rudiments nécessaires pour le leadership et l’autonomisation des jeunes filles dans le département. Cette activité de grande envergure porte la marque de la leader Béatrice Kogré Yokossi.

Patrice BIAOU

Outiller 150 hommes et femmes sur l’importance de l’implication des femmes aux instances de prise de décisions, tel est l’objectif poursuivi par la leader Béatrice Kogré Yokossi en organisant cette séance de sensibilisation.
A l’entame de la séance, le chef de l’arrondissement de Toucountouna centre, Martin Omba, a salué la présence massive des femmes. Très ému d’une telle initiative, le Ca a félicité Béatrice Kogré Yokossi, pour avoir pensé à cette localité. Il s’est, en se basant sur les statistiques, insurgé contre la faible présence des femmes aux postes stratégiques de prise de décisions, et surtout nominatifs. Et pour pallier à cette injustice, il les a exhortées à se mobiliser derrière la leader Béatrice Kogré Yokossi.
Marguerite Darate, l’une des conseillères de la commune de Natitingou, a quant à elle, invité les femmes à toujours répondre aux invitations de leur sœur, et surtout l’accompagner dans ses actions.
«Je suis très heureuse de les avoir nombreuses autour de moi». C’est ce que l’on peut retenir des premiers mots de l’initiatrice de la dite séance. Béatrice Kogré Yokossi, comme c’est d’elle qu’il s’agit, sous une grande émotion, a rappelé à ses braves dames, que c’est ensemble qu’elles vont œuvrer pour arracher leur émancipation. Elle a d’ailleurs souhaité, que les autorités locales les accompagnent dans leurs actions.
Très heureuse, elle a enfin exhorté ses soeurs à œuvrer pour le suivi et l’accompagnement des filles. Pour la leader, c’est ensemble qu’elles seront fortes.
Les participantes à leur tour, ont remercié leur leader et ont également formulé un vœu, celui de revivre à chaque trimestre cette sensibilisation puisque pour elle, « c’est l’ignorance qui fait qu’elles se sous estiment».
Plusieurs autorités ont répondu présent à cette activité. Béatrice Kogré Yokossi sera dans les prochains jours l’hôte des élèves du Collège d’Enseignement Général de Toucountouna pour la même activité. Mais contrairement à la précédente, celle-ci portera sur les grossesses en milieu scolaire, et sera suivie de don de kits scolaires aux meilleurs élèves filles.

Article Categories:
Actualité · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru