RÉDUCTION DE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET INFANTILE AU BÉNIN : Care Bénin-Togo lance le projet Psme à Bembéréké

1 mois ago | Written by
405 vues
0 0

Participants

 

La commune de Bembéréké dans le département du Borgou a abrité le jeudi 14 mars 2024, le lancement du projet de Promotion de la Santé de la Mère et de l’Enfant (Psme). C’est un projet qui sera mis en œuvre durant 4 ans dans les communes de Sinendé et Bembéréké par Care Bénin-Togo pour la phase expérimentale. La cérémonie de lancement a connu la présence des partenaires techniques et financiers, des acteurs de la zone sanitaire Bembéréké-Sinendé, du Secrétaire Général (Sg) de la préfecture de Parakou Sanni Bio Bayé, des maires des communes bénéficiaires et bien d’autres.

Samira ZAKARI

Présidium

 

D’un coût global d’environ 800 millions de Fcfa, le projet Promotion de la Santé de la Mère et de l’Enfant (Psme) est financé par Care Luxembourg et le ministère des affaires étrangères et européennes de Luxembourg. Il a pour objectif principal, la réduction de la mortalité maternelle et infantile « suivant une approche intégrée centrée sur les femmes, les enfants avant l’âge de 2 ans, les adolescents et jeunes ».

Selon le directeur de la Qualité des programmes et de la mobilisation des ressources de Care International Bénin-Togo Alain Troukou, « le Psme impactera plus de 170 milles bénéficiaires dont la moitié sera des femmes ». Stefania Rigillo, gestionnaire des programmes de développement à Care Luxembourg a dressé un bilan peu élogieux de la situation sanitaire des femmes dans le monde. À l’en croire, « encore aujourd’hui, on compte chaque année 303 mille décès de femmes pendant la grossesse ou l’accouchement. Donc améliorer les soins permet d’éviter nombre de ces décès. Care Luxembourg connaît bien l’engagement du Bénin en matière de lutte contre les décès maternels ». C’est la raison qui justifie l’implication effective de CARE Luxembourg dans ce financement en faveur du Bénin, plus précisément les deux communes bénéficiaires de la subvention. Elle a exprimé la détermination de Care à apporter sa contribution à cette lutte au Bénin à travers les communes de Bembéréké et Sinendé.

Représentant le préfet du Borgou, le Secrétaire Général (Sg) de la préfecture de Parakou Sanni Bio Bayé a remercié Care pour ce projet qui selon lui, vient à point nommé pour aider le gouvernement dans la lutte. « Sauver des vies reste pour tous un défi commun et toutes initiatives entrant dans ce cadre doit être soutenue et accompagnée », a-t-il affirmé. Prenant la parole au nom des deux communes bénéficiaires, le maire de Bembéréké Garba Yaya a d’abord exprimé leur joie de l’intérêt porté sur leurs communes et réaffirmé leur entière disponibilité à accompagner toutes les initiatives entrant dans la mise en œuvre de ce projet.

Il faut noter que le projet Psme sera mis en œuvre sur 4 ans.

Article Categories:
A la une · Actualité · Internationale · Nationale · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru