REMISE D’ÉQUIPEMENTS AUX SVGF DANS LE BORGOU : Le Propfr/Giz au secours de Sinendé, Bembèrèkè, Tchaourou, N’Dali et Kalalé .Le foncier rural en voie de sécurisation au profit des ménages

5 ans ago | Written by
16 710 vues
0 0

REMISE D’ÉQUIPEMENTS AUX SVGF DANS LE BORGOU

Le Propfr/Giz au secours de Sinendé, Bembèrèkè, Tchaourou, N’Dali et Kalalé

. Le foncier rural en voie de sécurisation au profit des ménages

Le Projet de Promotion d’une Politique Foncière Responsable (Propfr/Giz) dans le Borgou met à la disposition des Sections Villageoises de Gestion Foncière (Svgf) des communes de Sinendé, Bembèrèkè, Tchaourou, N’Dali et Kalalé des équipements pour la délivrance des Attestations de Détention Coutumière (Adc). C’est à travers des cérémonies conjointes de remise d’équipements organisées dans les mairies des communes concernées le lundi 20 et le mardi 21 mai derniers que les Svgf sont entrées en possession de ces outils dont ils ont besoin pour parvenir à la sécurisation du foncier rural au profit des ménages. Ces cérémonies sont déroulées en présence du chef projet Bruno O’Heix, le président de l’Adecob Oumarou Lafia, les maires des 5 communes et les populations bénéficiaires.

Edouard ADODE

Sécuriser le foncier rural au profit des ménages. Tel est le but du Projet de Promotion d’une Politique Foncière Responsable (Propfr) de la Giz dans cinq communes du Borgou. Ainsi, conformément aux dispositions du nouveau code foncier, le Propfr vise à aider les propriétaires terriens notamment les femmes à obtenir leur Attestation de Détention Coutumière (Adc). Pour y parvenir, le Propfr et l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) ont eu à mettre sur pied les différentes structures devant intervenir dans le processus de la délivrance de ce document qui sécurise le foncier en milieu rural. Au nombre de ces structures figurent les Sections Villageoises de la Gestion Foncière (Svgf) qui peinent à se mettre à l’œuvre pour faute de moyens. C’est pour pallier ces difficultés que ce projet allemand a choisi d’accompagner toutes les Svgf des cinq communes concernées, Sinendé, Bembéréké, N’Dali, Tchaourou et Kalalé, par des outils de travail.

La cérémonie qui a consacré la remise officielle de ces lots d’équipements aux Svgf s’est déroulée dans les mairies des communes concernées les 20 et 21 mai derniers en présence du chargé du projet Bruno O’Heix. A l’étape de Sinendé, le chargé du projet a expliqué aux bénéficiaires notamment aux femmes qui ont massivement effectué le déplacement pour accueillir cette bonne nouvelle, que sans la sécurisation des terres, le développement et l’autonomie alimentaire ne pourront pas être une réalité. Il a donc exhorté les femmes à aller accomplir les formalités qu’il faut pour entrer en possession de leur Adc. Il a rappelé à l’assistance que l’Adc sera gratuitement délivrée aux cent premières femmes qui feront le pas dans chaque commune.

En recevant, les équipements composées entre autres de tables, de tableau, de chaises, de bancs, de lampes, des bottes, des registres et une moto pour chaque Chef Service Affaires Domaniales (C/sad), le maire par intérim de la commune de Sinendé Aboudoulaye Yarou a promis au nom des Svgf de faire bon usage de ces outils pour des résultats probants.

Après l’étape de Sinendé, la délégation de Bruno O’Heix s’est ébranlé vers Bembéréké où le même exercice a été fait en présence du président de l’Adecob Oumarou Lafia qui n’a pu cacher sa satisfaction face à ce geste de la Giz dans cinq des huit communes que comporte l’Adecob. Il a manifesté le souhait de voir ce projet élargir aux autres communes et même aux celles de l’Alibori.

Désormais, le foncier rural dans ces cinq communes ne sera plus source de conflits, mais au contraire source de rechesse pour les populations.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru