RETOUR AU BERCAIL DE NAZAIRE DOSSA ET DE PATRICE HOUSSOU-GUEDE : Le Bloc Républicain retrouve deux de ses vaillants cavaliers

3 ans ago | Written by
5 216 vues
0 0

RETOUR AU BERCAIL DE NAZAIRE DOSSA ET DE PATRICE HOUSSOU-GUEDE

Le Bloc Républicain retrouve deux de ses vaillants cavaliers

L’enfant prodige retrouve toujours le chemin qui mène vers la maison de son père après sa mésaventure. Ainsi se présente le retour de Nazaire Dossa et de Patrice Houssou-Guèdè au Bloc Républicain, Bloc duquel ils s’étaient écartés par erreur malgré leur participation active à sa naissance.

En effet, au détour d’un meeting le samedi 27 juillet dernier à Abomey-Calavi, Nazaire Dossa et Patrice Hounsou-Guèdè ont annoncé leur retour dans le Bloc Républicain. Désormais ces anciens membres de la Dynamique Unitaire pour le Développement (Dud) épousent pleinement la vision du Bloc Républicain dont ils avaient été des initiateurs. Ces ténors de la politique nationale ont été des pionniers des travaux qui ont conduit à la naissance du Bloc du cheval cabré avant de faire défection par erreur selon les propos de Nazaire Dossa.

Ces nouvelles adhésions viennent renforcer le parti du Cheval gagnant et le rend plus solide pour les joutes électorales à venir.

Exactement comme dans la parabole de l’enfant prodige, Nazaire Dossa et Patrice Houssou-Guèdè ont été accueillis en pompe par les barrons du Bloc Républicain dès l’annonce de la nouvelle. En témoigne la présence de grands noms du parti Bloc Républicain tels que le ministre Samou Adambi, les honorables Abdoulaye Gounou, Rachidi Gbadamassi, Gilbert Bagana et bien d’autres.

Nazaire Dossa reconnaît d’ailleurs la place de ses désormais camarades de lutte en qui il voit des leaders politiques incontournables dans leur circonscription électorale respective. Il s’est d’ailleurs incliné avec humilité devant le leadership et le charisme des honorables Sokpoékpé et Gbadamassi.

Ce retour annonce ainsi les couleurs pour les prochaines joutes électorales au cours desquelles le cheval blanc semble ne vouloir rien laisser.

Edouard ADODE

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite dans le septentrion

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.