RETRO : Celles qui ont marqué les béninois en 2020

2 ans ago | Written by
12 271 vues
0 0

 

L’année 2020 tire progressivement vers sa fin. Au cours de cette année qui s’achève, plusieurs personnalités féminines ont marqué les esprits des béninois de part leur dynamisme, pro-activité, générosité, leadership ou à travers une action qui a fait l’actualité au cours de l’année. Parmi celles-ci, votre quotidien Daabaaru s’est fait le devoir de vous rappeler quelques-unes. Selon le classement fait par le journal, Claudine Talon vient en tête suivie de Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Réckya Madougou, Sakina Harouna, Véronique Tognifodé, Talata Zimé, Karamath Fagbohoun, Alimatou Abdoulaye, Angela Kpeidja et Marie Reine Yankpe.

Wilfried AGNINNIN

 

Claudine Talon

A travers sa “Fondation Claudine Talon” elle a amélioré les conditions de vie de plusieurs femmes et enfants en situation difficile au Bénin. Sa fondation a également construit des hôpitaux et centres de formation entrepreneuriale des jeunes filles. La fondation de la première dame a recruté et formé une centaine de jeunes filles de plusieurs départements du Bénin. C’était à travers la phase pilote de son projet d’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles déscolarisées dans le secteur agricole. La “Fondation Claudine Talon” travaille aussi pour la prise en charge des femmes souffrant de fistule obstétricale au Bénin. Tout ceci a fait parler de cette dame de fer au cours de 2020.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou

Grâce à sa compétence et son dynamisme, le Bénin est devenu le pays le plus rapide au monde en matière de création d’entreprise via un téléphone portable au même titre que l’Estonie. En deux heures, un entrepreneur peut désormais créer sa société via son téléphone portable. Cette révolution numérique qui a été une réalité grâce à la mise en place de la plateforme monentreprise.bj dédiée à la création des entreprises à distance. L’on note également, la plateforme e-resultat et e-Learning. En charge du ministère du numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a émerveillé plus d’un au cours de cette année 2020 à travers ses nombreuses innovations numériques. La digitalisation de l’administration publique béninoise est devenue une réalité à l’ère de la rupture avec la possibilité d’avoir accès à plusieurs services publics et actes administratifs sans se déplacer. L’usage du numérique est devenu la chose la mieux partagée au Bénin, grâce à la création des centres numériques en milieux urbains et ruraux.

 

Reckya Madougou

Née le 30 avril 1974, Reckya Madougou est une femme politique d’origine béninoise. Deux fois ministre du président Boni Yayi, elle est conseillère spéciale du président togolais Faure Gnassingbé depuis avril 2016. Fondatrice et Directrice Générale de International Key Consulting Harvard Kennedy School, Reckya Madougou, a marqué l’actualité au Bénin au cours de cette année 2020. Le lancement en septembre 2020, de son 3è ouvrage « Soigner les Certitudes », a retenu également l’attention de plus d’un au Bénin. Plus loin, en début novembre 2020, des écrits sur les réseaux sociaux selon lesquels, Reckya Madougou quémanderait le poste de vice-président dans le cadre de la présidentielle de 2021 au Bénin, a animé la toile. « Je ne me laisserai plus diffamer sans réagir…Contrairement aux inepties mentionnées, il ne m’est jamais arrivé de ma vie de ”quémander”, pas même ”de solliciter” un poste pour assumer une fonction auprès d’un quelconque chef d’état, ni au Bénin, ni ailleurs », a-t-elle écrit sur sa page Facebook. Reckya Madougou a donc le mérite d’être sur ce top 10. De même, l’édition 2020 des Financial Afrik Awards a consacré Reckya Madougou Prix Spécial du Leadership de l’année. Elle a reçu ce nouveau prix de reconnaissance internationale le 17 décembre 2020, à Dakar où elle a pris part, en tant que onférencière principale et panéliste des Financial Afrik Awards. Tout ceci témoigne sa présence remarquable dans ce top 10.

 

Sakina Harouna

Elle est l’héroïne béninoise qui a sauvé le 3 août 2020 six personnes de la noyade sur le fleuve Okpara à Woria un village de l’arrondissement Tchatchou dans la commune de Tchaourou. Cette jeune fille âgée d’environ de 25 ans a été le visage de l’héroïsme au cours de l’année 2020. Tout le Bénin a salué son acte de bravoure. Elle a été même reçue par le président Patrice Talon qui lui a décerné la médaille du Chevalier de l’ordre du mérite du pays. De même, elle a reçu des prix au plan national et international. L’ancien président Yayi Boni lui a aussi gratifié d’une moto de marque Bajaj et d’une enveloppe financière. C’est ce qui justifie la présence de Sakina Harouna sur cette liste.

 

Véronique Tognifodé

Elle est la garante du mieux être et le visage du social du gouvernement du président Patrice Talon depuis sa nomination le 5 septembre 2019. A travers des actions sociales, Véronique Tognifodé a soulagé la peine de plusieurs personnes vulnérables. L’une de ses actions d’une grande portée sociale, humanitaire et environnementale reste et demeure, la prise en charge des malades mentaux de plusieurs villes du Bénin. Plusieurs femmes, enfants, orphelins, mères de triplets et plus, ont bénéficié du grand cœur de Tognifodé. A tout cela s’ajoute, le projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (Arch) et celui du microcrédit mobile qui ont apporté un ouf de soulagement à plus d’un en l’occurrence aux femmes.

 

Chabi Talata Mariam, Première Vp de l’Assemblée Nationale

Elle est actuellement la première Vice-Présidente (Vp) de l’Assemblée nationale. L’honorable Chabi Talata Mariam épouse Zimé Yérima a émerveillé plus d’un depuis son élection à ce poste dans l’histoire politique du Bénin. Méconnue des béninois depuis des années, elle s’est révélée au monde grâce à son leadership, son dynamisme et sa compétence en politique. Outre sa fonction parlementaire, Chabi Talata Mariam épouse Zimé Yérima a soutenu plusieurs couches vulnérables en l’occurrence des femmes dans leurs activités génératrices de revenus. Elle se positionne ainsi comme l’une des femmes ayant marqué les esprits en 2020.

Karamatou Fagbohoun, ancienne maire d’Adja-Ouèrè

Élue le samedi 6 juin 2020 sur la liste du parti Bloc Républicain (Br), l’élection de la maire Karamatou Fagbohoun sera remise en cause suite à la décision de la Cour Suprême (Cs) d’annuler la désignation des membres de l’exécutif de cette commune du Plateau à savoir le maire, ses adjoints ainsi que les chefs d’arrondissements. Elle sera remplacée par le conseiller du parti Union Progressiste (Up) Cyrille Adégbola le samedi 19 septembre 2020. Karamatou Fagbohoun aura donc passé trois mois quelques jours à la tête de cette commune. Après ce camouflet, le parti Br a diligenté une commission d’enquête qui a détecté les auteurs à la base de la destitution du maire Karamatou Fagbohoun. Cette enquête s’est soldée par un rapport du comité de discipline ayant demandé une sanction à l’encontre du premier Secrétaire Général (Sg) adjoint du parti, Jean-Michel Abimbola. L’homme sera suspendu de participer à toutes les activités de son parti. Voici ce qui explique la présence de la maire Karamatou Fagbohoun sur ce top 10 des femmes ayant marqué l’actualité en 2020.

 

Dame Alimatou Abdoulaye, conseillère municipale à Parakou

Dame Alimatou Abdoulaye aurait déjoué l’élection de l’ancien ministre de la Fonction publique Aboubacar Yaya au poste de maire de la ville de Parakou. Ayant obtenu 17 conseillers sur les 33 que compte le conseil municipal de Parakou à l’issue des municipales et communale du 17 mai 2020, les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) n’ont pas pu faire élire Aboubacar Yaya au poste de maire le jeudi 28 mai 2020. La conseillère Fcbe Alimatou Adam Abdoulaye aurait voté contre le ministre Aboubakar Yaya et a annoncé dans la foulée son intention de briguer le poste de maire de la cité des Kobourou. Aboubakar Yaya, candidat unique de la liste Fcbe n’a recueilli que 15 voix sur 33. La conseillère Alimatou sera pointée du doigt suite à cet échec cuisant. Mais Yaya sera par la suite désigné maire avant d’être remplacé quelques mois après par l’actuel édile Inoussa Chabi Zimé du Bloc Républicain (Br). Curieusement, la conseillère Alimatou Abdoulaye des Fcbe est désignée troisième adjointe au maire à la suite d’un accord de gouvernance entre Br et Up. Une désignation que les conseillers cauris ne digèrent pas jusqu’à présent. Voilà comment la conseillère Alimatou a marqué les esprits ces derniers mois de 2020.

Angela Kpeidja, journaliste à l’Ortb Cotonou

Elle a fait la une de plusieurs médias courant début du mois de mai de l’année 2020. La journaliste spécialiste des questions de santé Angela Kpeidja, s’est révélée au peuple béninois à travers sa publication du 1er mai 2020 devenue virale sur la toile. Elle dit avoir été victime d’actes de violence morale et sexuelle, des humiliations et d’intimidations au sein de la rédaction de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (Ortb). Cette dénonciation lui a valu la promotion au sein de l’office. C’est ce qui justifie sa présence sur cette liste de top 10 des femmes ayant marqué l’actualité en 2020.

Marie Reine Yankpè, présidente des femmes engagées pour la paix et la démocratie au Bénin

Elle a été l’organisatrice principale de la marche pacifique nationale qui a eu lieu le samedi 31 octobre 2020 dans plusieurs communes du Bénin. Marie Reine Yankpè, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est la présidente des femmes engagées pour la paix et la démocratie au Bénin. Une marche nationale qui a emballé tout le pays et dont l’objectif était d’appeler les autorités à la paix, à la bonne gouvernance, aux meilleures conditions de vie et de travail des femmes, au retour des exilés politique et à la restauration de la démocratie béninoise. Cette initiative qui s’était déroulée simultanément dans plusieurs villes du Bénin a retenu l’attention de l’opinion publique et des autorités politico-administratives. La présidente Marie Reine Yankpè aura donc marqué l’actualité au cours de cette année 2020.
Cette short liste n’est pas exhaustive. D’autres femmes ont impacté leur entourage, leur milieu de vie et de travail au cours de l’année 2020 qui tire à sa fin. Celle soumise à l’appréciation des lecteurs, est le point des femmes suivies tout au long de l’année.

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru