SEMAINE DE SURVIE DE LA FEMME ET DE L’ENFANT DANS L’ALIBORI : Le Préfet Ky-Samah lance les activités

2 ans ago | Written by
14 151 vues
0 0

Le lancement de la semaine de survie de la femme et de l’enfant au Bénin a été fait le lundi 22 août 2022 sur l’ensemble du territoire national. Dans le département de l’Alibori, les activités ont été lancées le mardi 23 août 2022. C’est la salle de réunion de la Direction Départementale de la Santé (Dds) de l’Alibori qui a servi de cadre à l’événement. C’était en présence du Préfet de l’Alibori Ahmed Bello Ky-Samah, du représentant du maire de la commune de Kandi Zakary Bouraïma, du directeur départemental de la santé de l’Alibori, docteur Mama Adamou Bouraïma , des agents de santé et têtes couronnées.

Noël SOSSA (Stg)

C’est parti pour la semaine de survie de la femme et de l’enfant dans l’Alibori. Au cours de cette semaine, des soins gratuits seront administrés aux enfants dont l’âge est compris entre 6 et 59 mois et aux femmes ayant au moins 12 ans et plus.
Pour le directeur départemental de la santé de l’Alibori, docteur Mama Adamou Bouraïma, cette semaine est d’une importance très capitale. Selon lui, « les avantages de la semaine de survie de la femme et de l’enfant ne sont plus à démontrer. Elle permettra de prendre en charge plusieurs enfants et mères souffrant de certaines pathologies ». De son côté, le Préfet de l’Alibori Ahmed Bello Ky-Samah, a d’abord rappelé et salué les efforts fournis par le gouvernement du président Patrice Talon dans le but de garantir une parfaite santé à toute la population. Par la suite, il a invité les élus locaux à une mobilisation de la population afin que cette semaine de survie de la femme et de l’enfant dans le département de l’Alibori soit une réussite. Le préfet Ahmed Bello Ky-Samah n’a pas aussi manqué de lancer un appel à tous les acteurs à divers niveaux afin qu’Ils soutiennent davantage le gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs durables relatifs à l’amélioration considérable des indicateurs de morbidité, et de mortalité de la femme et de l’enfant d’ici 2030.
Cette semaine couvre la période du lundi 22 au samedi 27 août 2022 et les enfants bénéficieront d’une supplémentation en vitamine A, d’un déparasitage à l’Albendazole, d’un dépistage des cas de malnutrition. À cela s’ajoutent des prises en charge gratuite des cas de malnutrition détectés et des conseils pour le suivi de la santé des enfants. Pour ce qui concerne les femmes et mères d’enfants, elles bénéficieront gratuitement des dépistages du cancer du sein, du cancer du col de l’utérus et des orientations pour le planning familial.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru