SUITE AUX REVELATIONS DU JUGE DEMISSIONNAIRE DANS L’AFFAIRE MADOUGOU : Le ministre Séverin Quenum clame l’indépendance de la justice

3 ans ago | Written by
21 559 vues
0 0

Le ministre de la justice Sévérin Quenum a réagi le lundi 5 avril 2021, suite à la démission suivie de révélations de l’un des juges en charge du dossier Madougou, Essowé Batamoussi, qui accuse la chancellerie d’immixtion dans le dossier. Au micro des confrères de la Radio France Internationale (Rfi), le ministre Séverin Quenum confie ne pas connaître le juge en question bien qu’étant garde des sceaux. Il précise par la suite, « vous savez que Madougou et ses alliés politiques dits de l’opposition jurent par tous les dieux que l’élection du 11 avril n’aura pas lieu et qu’ils provoqueraient une insurrection destinée à mettre un terme au mandat du président en exercice ».

A en croire le garde des sceaux, la déclaration du juge Batamoussi est orientée. Selon le ministre, il s’agit d’une manipulation politique. Sur les propos du juge démissionnaire qui déclare que les instructions sont données directement par la chancellerie, le ministre Séverin Quenum dit ne pas reconnaître ces allégations. « Il n’y a pas d’instruction donnée. Il n’était même pas nécessaire de donner des instructions. De quelles instructions a-t-on besoin dans un dossier de financement du terrorisme ? Ce n’est pas nous qui l’avons dit. Les juges sont indépendants et ne sont soumis qu’à l’autorité de la loi », a t-il rappelé.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru