FESTIVAL ‘’ALIMENTERRE’’ A NIKKI : L’Ong Hd préoccupée par la sécurité alimentaire et le foncier

2 ans ago | Written by
11 104 vues
0 0

L’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées ou déshéritées à travers une gestion durable et équitable des ressources naturelles, c’est la mission que s’est assignée l’Organisation Non Gouvernementale (Ong) Homme et Développement (Ong-Hd) depuis sa création. C’est ainsi que fidèle à cet engagement, elle a organisé le vendredi 26 novembre 2021, le festival « Alimenterre » dans la commune de Nikki. Cette initiative soutenue par l’Ong Credi, l’Agence Territoriale pour le Développement Agricole (Atda 4) de Nikki et la mairie de Nikki, a eu pour objectif principal, la sensibilisation d’un large public sur les enjeux agricoles et alimentaires comme moyen de lutte contre la faim dans le monde en promouvant l’agriculture durable.

En effet, l’Ong Hd fait la promotion d’une agriculture durable qui respecte et protège l’environnement et les ressources naturelles. Ainsi, pour honorer cet engagement, elle organise chaque année des campagnes de sensibilisation contre l’insécurité alimentaire et les mauvaises pratiques agricoles.

Le coordonnateur départemental du festival ‘’AlimenTerre’’, Fréjus Mèdéssè Boris Gloni est très satisfait de l’organisation et pense que les objectifs sont atteints. « Je repars d’ici plus que satisfait parce que vous-même, vous avez pu constater que les producteurs ont pu toucher du doigt les points essentiels sur lesquels ils doivent agir pour que cela change. Vous les avez entendu dire qu’ils reconnaissent qu’ils ne consomment pas local et qu’ils sont en train de travailler à davantage consommer local », a-t-il fait savoir avant d’ajouter que « les acteurs des différents projets qui interviennent pour accompagner et améliorer la nutrition en ce qui concerne les enfants de 0 à 5 ans ont également présenté leurs différents résultats. Et on retient de ces résultats que l’ensemble des éléments qu’il faut pour améliorer la sécurité alimentaire nutritionnelle chez les enfants ne sont rien d’autre que les produits issus des travaux champêtres ». À l’en croire, le thème, « sécurité alimentaire et foncier rural dans le Borgou, quelles contributions des parties prenantes ? », a été choisi au regard de l’analyse globale de la vulnérabilité de la sécurité alimentaire qui a révélé que dans la commune de Nikki, il y a 32% de taux d’insécurité alimentaire. De même, l’accès au foncier pour les femmes dans la commune de Nikki est un challenge pour l’ensemble des acteurs qui interviennent pour accompagner le développement rural de cette localité.

Il faut souligner que l’Ong Hd ambitionne d’organiser ce festival dans d’autres communes du département du Borgou.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru