SUPPOSÉ ATTENTAT A LA PUDEUR DANS UN COLLÈGE DE DANGBO

4 ans ago | Written by
15 144 vues
0 0

Le journal Daabaaru présente ses excuses à l’administration du Ceg Zounta

Dans l’une de ses publications en décembre 2019 sous la plume de son correspondant dans les départements de l’Ouémé et du Plateau Charles Honvo, le quotidien Daabaaru a fait cas d’une information relative à une scène d’acte sexuel qui serait perpétré au Collège d’Enseignement Général de Zounta dans la commune de Dangbo. Une information peu fondée qui a écorné l’image de ce lieu d’éducation de référence dans la commune de Dangbo et l’honorabilité des membres de l’administration de cet établissement public. N’ayant pas réuni toutes les preuves de nos allégations, le journal Daabaaru regrette d’avoir diffusée cette fausse information et présente ses excuses à tous ceux qui, directement et indirectement ont été touchés par cette publication.

D’après nos dernièrs recoupements, cette affaire n’est rien d’autre que rumeur. D’ailleurs, ce collège fait partie de ceux qui inscrivent la lutte contre toutes formes de violences sexuelles et de déviances comportementales au fronton de leurs priorités.

Une lutte qui permet l’amélioration des résultats de ce collège à tous les examens ainsi qu’au niveau des classes intermédiaires. Ce qui prouve à suffisance la qualité du travail abattu par tous les acteurs de cet établissement.

La rédaction du quotidien Daadaaru reconnaît donc qu’elle s’est grossièrement trompée sur l’appréciation et l’analyse des faits et présente une fois encore ses excuses les plus sincères à tout le Collège de Zounta de Dangbo.

Charles HONVOH

Article Categories:
Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru