SUSPENSION DE FRANCE 24 SUR LE TERRITOIRE BURKINABÈ : La chaîne ne se reconnaît pas dans les accusations du gouvernement

2 mois ago | Written by
3 272 vues
0 0

La chaîne de télévision France 24 ne se reconnaît pas dans les accusations du gouvernement burkinabè ayant conduit à sa suspension dans le pays. Dans un communiqué en date du lundi 27 mars 2023, le gouvernement a annoncé la suspension de la chaîne française pour avoir reçu sur ses antennes le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, une organisation terroriste qui sème la terreur au sein de ses populations.

À la suite de cette décision, les responsables de la chaîne ont de leur côté contesté les raisons avancées qui selon eux, mettent en cause le professionnalisme de la chaîne.
Selon les explications de France 24 rapportées par le média Africa top succès, « le gouvernement burkinabè reproche à France 24 la diffusion d’une interview du chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), alors que jamais la chaîne ne lui a donné la parole directement, prenant soin de relater ses propos sous la forme d’une chronique permettant la distanciation et la contextualisation nécessaires ».

Il faut rappeler que Radio France Internationale (Rfi) est suspendue d’émission au Burkina-Faso depuis décembre 2022.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru