TRAVAUX DE CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES SANITAIRES : Benjamin Hounkpatin et Didier Tonato sur les chantiers de Savè, Tchaourou,…

2 ans ago | Written by
13 778 vues
0 0

Le mercredi 5 octobre 2022, les ministres Benjamin Hounkpatin de la Santé et Didier José Tonato du cadre de vie ont visité les chantiers de construction de l’hôpital de zone de Savè-Ouèssè et des infrastructures sanitaires de la commune de Tchaourou. Cette descente a permis de constater l’évolution des travaux sur ces chantiers. 

Athalie GBAGUIDI (Stg)

Le ton est ferme et les consignes claires. C’est en effet, pour booster le rythme d’évolution des travaux sur les sites de l’hôpital de zone de Savè et des infrastructures sanitaires de la commune de Tchaourou et bien d’autres que le gouvernement à travers les ministres Benjamin Hounkpatin et José Tonato s’est rendu sur les différents sites. Ainsi, tous les goulots qui freinent l’atteinte des objectifs dans les délais seront levés pour permettre aux populations de bénéficier au plus tôt des services de ces infrastructures.

Le ministre du cadre de vie et celui de la Santé ont fait part des attentes du Gouvernement aux responsables des différents chantiers concernés. Selon le chef du département de la santé, les lignes ont déjà commencé par bouger sensiblement au niveau de l’hôpital de zone de Savè à la suite de la descente effectuée. Trois mois est le délai donné pour le démarrage effectif des activités de l’hôpital. « Nous avons décidé de nous revoir pour situer les responsabilités afin que dans les trois mois, les travaux soient finis, que les équipements soient achetés et installés et que l’hôpital puisse démarrer ses activités », a-t-il rassuré.

En abondant dans le même sens, le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin a également fait savoir que les services de l’hôpital dont les infrastructures ont été déjà réceptionnées pourront démarrer sans délai leurs activités avec le personnel en place et les équipements nécessaires.

Après Savè et Tchaourou, c’est au tour des centres de santé de Pira, d’Akpassi, de Bantè, de Gouka et d’Atocoligbé de recevoir la délégation pour l’évaluation de l’étendue des travaux et la pose les bases d’un plan de construction et de réhabilitation de toutes les infrastructures sanitaires de la commune par le ministre de la santé. Ces actions constituent sans doute le point de départ du vaste programme national de construction et de réhabilitation des infrastructures sanitaires prévu dans le Programme d’Actions du Gouvernement (Pag 2021-2026).

Source : Site du gouvernement

 

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru