UNIVERSITÉ NATIONALE DES SCIENCES, TECHNOLOGIES, INGÉNIERIE ET MATHÉMATIQUES D’ABOMEY : Les premiers pas du recteur Joachim Gbénou qui rassurent

2 ans ago | Written by
18 457 vues
0 0

Installé le 15 octobre 2021, le professeur Joachim Djimon Gbénou comptabilise 100 jours de gestion à la tête de l’Université Nationale des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (Unstim) d’Abomey. Ainsi, conformément à son projet de société, il entreprend des réformes pertinentes pour hisser très haut les standards de ce haut lieu du savoir.

« Notre vision est de faire de l’Unstim, une Université de référence adaptée aux réalités de la technologie et de l’innovation. Une université du troisième millénaire qui se préoccupe résolument des problèmes de développement qui se posent à notre nation ». C’est l’engagement pris par le recteur Joachim Gbénou lors de la cérémonie de son investiture devant d’éminents enseignants universitaires et un parterre d’invités de marque. Ainsi, il a placé son mandat sous le signe d’une gestion participative axée sur les résultats. Cent jours après, l’homme semble tenir sa promesse en marquant positivement les esprits à travers ses actions salutaires. Assisté d’un vice-recteur dynamique et déterminé, le recteur Joachim Djimon Gbénou conduit inéluctablement l’Unstim d’Abomey à bon port.

Quelques actions du recteur Joachim Gbénou 

Cent jours seulement à la tête de ce temple du savoir, mais une panoplie d’activités est à l’actif du professeur Joachim Gbénou. De la qualité de l’enseignement aux réformes sans oublier les œuvres sociales avec l’appui du Centre des Œuvres Universitaires et Sociales d’Abomey-Calavi (Cous-Ac), aucun secteur n’a échappé au bâton magique de l’enseignant chevronné. Dès sa prise de fonction, il a d’abord rencontré l’organisation estudiantine la plus représentative de l’Unstim et la Feua. Une rencontre qui a permis aux deux parties de nouer une relation pour une gestion participative. Ensuite, il a procédé à l’installation des directeurs et directeurs adjoints nommés par le gouvernement. De même, l’équipe rectorale du professeur Joachim Gbénou a mené des actions non moins importantes. Il s’agit entre autres, de l’organisation de la cérémonie d’hommage et d’adieu à feu Professeur Gérard Dégan, de l’organisation de la rentrée solennelle académique à l’Unstim, de l’atelier sur la relecture et la validation des offres de formations de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics d’Abomey (Enstp/Abomey) ; des soutenances de mémoire de fin de formation de la première promotion des étudiants en cycle d’ingénieur de conception et de la conférence des recteurs qui a eu lieu à l’Unstim. Aujourd’hui, grâce à son leadership éclairé, l’Unstim est en train de vouloir bénéficier d’un partenariat avec la Fondation Vallet.

Par ailleurs, le recteur Joachim Djimon Gbénou a également représenté l’Université de l’Unstim dans les grandes instances de décisions. Aussi, l’autorité rectorale fait fonctionner les instances de gouvernance de son université à travers des séances de travail régulièrement initiées. Cela s’inscrit dans sa logique d’adopter un mode de gouvernance participative axée sur les résultats. Selon sa disponibilité, les Codir sont également organisés.

Ces actions sont les premiers pas du professeur Joachim Gbenou qui rassurent que son passage à la tête de l’Unstim permettra sans doute à cette Université d’être un levier de développement conformément à la vision du gouvernement du président Patrice Talon.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru