1ER COLLOQUE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL DE LA FLASH-UP : La formation et la recherche pour impulser le développement durable

2 ans ago | Written by
5 823 vues
0 0

 

La Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines (Flash) de l’Université de Parakou tient depuis le mercredi 11 novembre 2020 son premier colloque international. Le top de ce rendez vous scientifique a été donné par le Secrétaire Général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Professeur Daton Médénou représentant la ministre en présence du préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, de l’ancien ministre François Abiola, des autorités de l’Université de Kara, du Doyen de la Flash Paulin Dossou et du représentant du recteur de l’Up Ibrahim Alkoiret.

Wilfried AGNINNIN

C’est parti pour le premier colloque scientifique international de la Flash de l’Université de Parakou (Up). Du 11 au 13 novembre prochain, les participants venus de plusieurs pays de la sous-région vont focaliser leurs réflexions autour du thème, « Formation et recherche en lettres, sciences humaines et sociales au service du développement durable ». Pendant trois jours, des sommités du monde scientifique passeront des communications essentiellement sur la formation et la recherche scientifique pour le développement durable.
Pour le doyen de la Flash-Up Paulin Dossou, ce colloque se veut une assemblée plénière de donner et de recevoir qui réunit plus de 200 participants venus des Universités Nationales du Bénin (Unb), de l’Afrique et du monde entier. « Nous nous sommes donnés comme objectif d’explorer les rôles potentiels et l’engagement des acteurs individuellement et collectivement dans le but de contribuer à l’amélioration de la qualité de la recherche et de la formation pour un meilleur service à la communauté », a-t-il précisé. Selon le doyen, 19 panels vont meubler cette assemblée scientifique.

Dans son intervention, le représentant du recteur de l’Up Ibrahim Alkoiret a salué l’initiative de ce colloque. Selon lui, ce rendez-vous scientifique d’envergure internationale vient à point nommé car, il permettra de renforcer la formation et la recherche universitaire. Il a invité les participants a accordé une attention particulière aux différentes communications qui seront présentées.

En prenant la parole, le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Professeur Daton Médénou, représentant la ministre, a fait savoir que la tenue de ce colloque est le symbole des progrès accomplis par la Flash pendant une décennie, notamment en termes de recherche. Le message de la ministre s’est focalisé sur trois aspects. Le premier est le besoin de croire en une Flash dynamique et respectueuse de l’éthique professionnelle. Le deuxième est relatif aux efforts de formation qui doivent être relues pour que les diplômés soient utiles à eux-mêmes et au besoin du pays. Le dernier point a trait à la relance de l’éternelle question de recrutement des enseignants qualifiés. Le Professeur Daton Médénou a invité au nom de la ministre, le doyen de la Flash à penser à l’ouverture des filières comme la philosophie, la linguistique et l’histoire qui sont les piliers essentiels de la recherche en sciences humaines et sociales.

Il faut rappeler que ce colloque scientifique est couplé avec la célébration des 10 ans de la création de la Flash de l’Université de Parakou

Dr Paulin Dossou

Article Categories:
A la une · Actualité · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.