1ERE EDITION DU SALON INTERNATIONAL DE LA RADIO ET DU NUMÉRIQUE AU BÉNIN (SIRN) : La Fercab et l’Ortb gagnent le pari d’une belle organisation . Témoignages de participants

1 an ago | Written by
13 705 vues
0 0

Du 10 au 12 février 2023, la ville de Parakou a abrité la première édition du Salon International de la Radio et du Numérique au Bénin (Sirn). L’événement co-organisé par la Fédération des Radio Communautaires et Assimilées du Bénin (Fercab) et la Direction Régionale de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (Ortb) a connu la participation de divers acteurs du monde des médias et du numérique, venus de plusieurs pays. Ce salon visait à faire découvrir le numérique et les nouvelles technologies radiophoniques, rassembler les professionnels africains francophones de la radio et des autres médias qui utilisent le numérique, ainsi que valoriser les métiers et acteurs de la radiodiffusion sonore. La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence du Président de la Fercab Roland Yves Alayé, de son Secrétaire Exécutif (Se) Aziz Koto Chabi, du représentant de la Coopération Suisse Florian Brandly et des participants.

Wilfried AGNINNIN & Florent YAMA (Stg)

« Quels modèles économiques pour les radios à l’ère du numérique ? ». C’est le thème général de ce salon qui a retenu les attentions. Pendant trois jours, les organisateurs ont réussi à créer un creuset d’échanges et de mutualisation des expériences qui ont favorisé un réseautage entre les professionnels de la radio, les institutions publiques, les partenaires techniques et financiers ainsi que les fournisseurs d’équipements et de technologie. Tout ceci, pour un meilleur développement des projets et des opportunités dans le secteur.

Pour le Secrétaire Exécutif (Se) de la Fercab Aziz Koto Chabi, c’est le moment de rendre, « grâce à Dieu d’avoir permis, d’avoir une vision pour la fédération, une vision pour le pays, qui s’est concrétisée ». Dans un discours pleins d’émotions, il a remercié les membres du conseil d’administration de son institution pour l’avoir épaulé et soutenu dans ce projet. Pour les participants, il n’a pas tari de remerciements.

À l’endroit des participants, l’honneur est revenu au Président de la Fercab Roland Alayé, de remercier les journalistes de tous les horizons. « Nous avons remarqué que vous avez pris ce salon comme votre chose », s’est-il réjoui. Il se dit satisfait des résultats de ce salon, car l’objectif qui était de « mutualiser les dernières innovations en matière de gestion des radios mais aussi et surtout en matière du numérique », a été atteint.

Le représentant de la coopération suisse Florian Brandly a dit toute sa reconnaissance aux organisateurs du salon. « Je voudrais avant tout, vous remercier pour ce salon qui a été très intéressant. On a su mutualiser les expériences, on a su partager les idées innovantes », a-t-il exprimé.

Quelques participants apprécient

Pour le Directeur de la Radio Océan Fm de Cotonou Léonide Glégan, c’est « mille regrets » aux absents, et une grande opportunité pour les participants béninois. Car, vu les différents panels qui ont été aminés, ils sauront désormais mieux développer leur radio. Il a invité les organisateurs à étendre le salon sur les autres médias qui partagent la radio et le numérique. « Les attentes pour les prochaines éditions est qu’il faut un peu plus d’ouverture, aller au-delà de la radio traditionnelle. Que la participation prennent en compte également les autres secteurs de l’audiovisuel », a-t-il souhaité.

Selon le journaliste Bourahima Ouedraogo du Burkina-Faso, c’est un salon très réussi et c’est à l’actif de la Fercab et de l’Ortb. Mais, il sera meilleur qu’à l’avenir, « qu’il y ait plus de participation, des débats beaucoup plus élevés qui débouchent sur l’amélioration effective des conditions de travail des professionnels des médias en Afrique notamment des radios. Espérant que cette édition portera son fruit et permettra de surmonter les difficultés auxquelles font face les radios africaines à l’ère de l’évolution de la technologie », a-t-il pensé.

Jean-Marie Kamougou Directeur de la radio communautaire Savanes au Togo a également apprécié à sa juste valeur ce salon. « C’est vraiment un grand plaisir pour moi de prendre part à ce salon. Il nous a permis de découvrir les réalités des autres pays. Nous devons avancer avec le numérique, et ce salon nous a donné les outils nécessaires pour cela. Je repars au Togo très content », a-t-il exprimé.

Il faut rappeler que ce salon a été lancé la par le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac) Rémi Prosper Moretti en présence du Préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, du représentant du ministre du numérique et de la digitalisation Ahmed Yarou, du maire de Parakou Inoussa Zimé Chabi et bien d’autres.

 

Article Categories:
A la une · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru