ASSOCIATION POUR LE DEVELOPOEMENT DES COMMUNES DU BORGOU : Les Csade à l’école du nouveau code foncier

6 ans ago | Written by
14 645 vues
0 0

ASSOCIATION POUR LE DEVELOPOEMENT DES COMMUNES DU BORGOU
Les Csade à l’école du nouveau code foncier

La salle de réunion du siège de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) a abrité les 22 et 23 août dernier une formation des chefs services affaires domaniales des mairies des communes du Borgou. Cette formation initiée par l’Adecob vise à renforcer la capacité des chefs services des affaires domaniales et environnementales des communes du Borgou sur le contenu du code foncier et comment gérer les conflits domaniaux dans les communes. Cette formation s’est tenue grâce à la collaboration de l’Adecob et le Projet de Promotion d’une Politique Foncière Responsable (Propfr)/Giz. Pendant ces deux jours, les participants à cette formation sont mieux outillés sur le contenu du nouveau code foncier au Benin par deux experts juristes chargés des questions du foncier au Bénin. La cérémonie d’ouverture de la formation a eu lieu en présence du maire de N’Dali, Gaston Yorou représentant le président de l’Adecob et les représentants du Propfr/giz.
Édouard ADODE

Pendant deux jours les chefs services affaires domaniales et environnementales sont mis au parfum des nouvelles dispositions du code foncier pour prévenir les conflits domaniaux dans les communes du Borgou. Les huit chefs services concernés ont répondu présents à cette formation. Au cours de cette formation, deux experts juristes chargés des questions du foncier au Bénin ont eu à expliciter aux participants les différents contrats de transaction qui sont prévus pour les terres rurales et les procédures de la réalisation de chacun de ces contrats. Pour le maire de N’Dali Gaston Yorou représentant du président de l’Adecob, « le foncier doit cesser d’être une source d’insécurité pour nos populations. Car une terre sécurisée est un pays sécurisé». Raison pour laquelle il a remercié le Propfr/Giz pour avoir soutenu cette initiative qui permettra sûrement de réduire à court terme les conflits liés à la terre dans les communes du Borgou. Le maire a également salué ce projet pour les autres actions qu’il mène dans les communes du Borgou pour la sécurisation des terres, notamment l’élaboration du plan foncier villageois dans certaines communes. En prenant la parole le représentant du Propfr, Jean-Michel Bretel n’a pas caché sa joie face à la promptitude avec laquelle les participants ont répondu présents à cette formation.
Au cours de cette formation, l’un des experts commis à cette tâche en la personne de Félix Agueh Joseph a mis l’accent sur la nécessité d’informer les populations à travers les sections villageoises du foncier sur les différents outils de sécurisation des terres pour faciliter les investissements dans les communes du Borgou.
Cette formation est venue ainsi, répondre à un besoin des communes du Borgou. Ce qui justifie l’attention et le sérieux notés au niveau de chaque participant. Ils retournent dans leur administration respective satisfaits et à même de répondre convenablement aux besoins de leurs populations en terme de gestion des questions du foncier rural.

Article Categories:
Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru