ATTAQUES PERPÉTRÉES PAR DES INDIVIDUS ARMÉS NON IDENTIFIÉS À KAOBAGOU : Le gouvernement béninois débloque 20 millions au profit des familles des victimes

3 semaines ago | Written by
8 243 vues
0 0

Après les attaques perpétrées par des individus armés non identifiés dans la nuit du 1er au 2 mai 2023, ayant fait des morts dans l’arrondissement de Kaobagou, commune de Kérou, une délégation du gouvernement s’est rendue le lundi 15 mai 2023 dans ladite commune. C’est le média “l’investigateur” qui nous l’apprend. Ainsi, cette délégation composée des ministres Alassane Séidou de l’intérieur, Alain Fortunet Nouatin de la défense, Raphaël Akotegnon de la décentralisation ainsi que des cadres techniques, était porteuse d’un message de condoléances, de solidarité et de courage du gouvernement et de son Chef à l’endroit des populations de Kaobagou. Dans son discours de soutien aux victimes des attaques, la délégation gouvernementale a annoncé aux populations le déblocage ponctuel par le gouvernement, d’une enveloppe financière d’environ 20 millions de Francs CFA au profit des populations victimes d’actes terroristes à Kaobagou et à Banikoara, pour témoigner la solidarité du gouvernement et du peuple béninois tout entier aux blessés et aux familles des victimes.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, lors de sa rencontre avec les populations sur la place publique de Kaobagou, a fait savoir aux populations que suite à ces évènements malheureux, le dispositif de sécurité a été renforcé par l’augmentation substantielle des éléments des Forces de Défense et de Sécurité (Fds) avec les moyens logistiques conséquents. Pour lui, il est normal que la population sache la promptitude de la réaction du gouvernement et l’efficacité des mesures prises et qui ont permis de neutraliser certains auteurs de ces attaques barbares. « Le gouvernement dépense des centaines de milliards de francs CFA pour la sécurité des citoyens et continuera à le faire », a-t-il rassuré.

Alassane Séidou au nom de ses collègues et du gouvernement a également réaffirmé la détermination du gouvernement à poursuivre le combat contre la terreur que tentent d’imposer les groupes armés terroristes au Bénin. Mais il insiste sur la partition de la population dans cette lutte. « (…) Ça fait deux ans que nous luttons contre les terroristes pour qu’ils ne s’installent pas dans notre pays. Mais vous populations, votre partition est essentielle. Car, quelques soient les moyens mis en œuvre et les efforts des Forces de Défense et de Sécurité, la partition des populations est primordiale. Je vous demande donc de rester vigilants et de ne pas faire de la rétention de l’information (…) », a-t-il exhorté.

Alain Fortunet Nouatin et Rapahaël Akotegnon ainsi que les autres membres de la délégation ont aussi pris la parole à l’occasion, pour rassurer les populations et les inviter aussi à participer à la coproduction de la sécurité.

Le Directeur Général de la Police Républicaine a, quant à lui,.au nom des responsables des Forces de Défense et de Sécurité, expliqué aux populations le dispositif mis en place, les opérations déjà en cours, les comportements à avoir avec les forces de défense et de sécurité pour une bonne collaboration. Pour terminer, il a pris l’engagement que les Forces de Défense et de Sécurité (Fds) feront le nécessaire afin que de pareils drames ne surviennent encore au Bénin.

Un exposé du Commandant des Forces de Défense sur la lutte acharnée menée actuellement contre les groupes armés terroristes, les victoires engrangées ainsi que les actions en cours a mis fin au séjour de la délégation gouvernementale à Kaobagou. Il a par la même occasion plaidé pour que le gouvernement et l’ensemble des acteurs participent de façon globale à la lutte contre le terrorisme au Bénin.

Laurence AMOUSSOU (Stg)

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru