BEMBEREKE/ FAIT DIVERS : 5 morts, 2 blessés et des dégâts matériels dans un affrontement

3 ans ago | Written by
29 560 vues
0 0

 

Une attaque à mains armées sur l’axe Boussira-Ganro la soirée du vendredi 23 avril 2021 aux environs de 20h, a occasionnée 5 morts, 2 blessés et plusieurs dégâts à Ganro, un village de l’arrondissement de Gamia dans la commune de Bembéréké. Selon les informations données par la radio Nonsina Fm de Bembéréké, le sieur Mahamadou a été victime d’un braquage où les malfrats l’ont blessé à coup de gourdins et machettes, avant de voir sa moto emportée. Transférée d’urgence au Centre de Santé (Cs) de Ganro, la victime a relaté avoir été attaquée par trois individus qu’il n’a pas pu identifier. « Toutefois dans le village, il y avait des personnes soupçonnées d’être membre d’un groupe de malfaiteurs. Les jeunes du village ont alors commencé par enquêter sur les mouvements dudit groupe. C’est ainsi que vers 21h, trois membres du groupe ont été arrêtés par les jeunes du village et conduits chez le délégué », informe la source. La moto du sieur Mahamadou arrachée par les braqueurs sera retrouvée à l’issue des enquêtes conduites par les jeunes du village.

Dans la même dynamique, un quatrième présumé malfrat a été arrêté à Gnel Konna, un hameau de l’arrondissement de Bouanri. A en croire la source, lors de son arrestation, ce dernier a poignardé à mort l’un des jeunes du groupe du nom de Abou. Une situation qui a fait monter les tensions. Ainsi, le présumé braqueur sera exécuté sur place. « Informés du décès de Abou, ces derniers sont allés à leur tour, battre à mort les trois présumés braqueurs qui étaient gardés chez le délégué de Ganro », informe les confrères de Nonsina Fm. Au total, l’on dénombre non seulement 5 morts, 4 dans le rang des présumés braqueurs et 1 du côté des jeunes du village, mais aussi 2 blessés.

Ils ne se sont pas arrêtés là. Dépassés par les faits, les jeunes de Ganro s’en sont pris aux camps peulhs des présumés malfrats où des cases et greniers ont été brûlés.

Il faut souligner que les éléments de la police républicaine du commissariat de Gamia avaient tenté la soirée du vendredi 23 avril 2021, de ramener avec eux les 3 présumés braqueurs gardés chez le délégué.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru