CAMEROUN/APRÈS SON ENLÈVEMENT LE 17 JANVIER 2023 : Le journaliste Martinez Zogo retrouvé mort à Ebogo . Voici les circonstances horribles de son décès

5 jours ago | Written by
1 939 vues
1 0

Quelques jours après son enlèvement le 17 janvier 2023, le corps sans vie du journaliste Martinez Zogo a été retrouvé le dimanche 22 janvier 2023 dans le village d’Ebogo, à une vingtaine de kilomètres de Yaoundé, la capitale du Cameroun. « Sa famille et ses collègues ont fait état d’un “corps nu entré en état de décomposition”. (…) Son corps a été gravement mutilé et a été retrouvé nu, avec ses vêtements éparpillés dans un rayon de cent mètres », rapporte les sources de Reporters Sans Frontières (Rsf).

Son corps a été transporté et déposé à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé. Pour le moment, ni le chef de la police, ni le procureur ne se sont officiellement prononcés. « Directeur de la radio privée Amplitude Fm et animateur de l’émission “Embouteillages”, Martinez Zogo traitait régulièrement d’affaires de corruption impliquant des personnalités. Il avait notamment récemment abordé à l’antenne des cas de détournements de fonds supposés mettant en cause Jean-Pierre Amougou Belinga, un riche propriétaire de médias supposé proche du ministre des Finances du Cameroun, Louis-Paul Motaze », rapporte la source. Pendant ce temps, le syndicat national des journalistes du Cameroun a dénoncé dans un communiqué “un assassinat odieux aux conséquences qui restreignent encore plus la liberté et la sécurité au Cameroun”.

Il faut souligner qu’il s’agit du deuxième décès de journaliste dans des conditions horribles après celui de Samuel Wazizi mort en détention en 2022 après avoir été accusé de “terrorisme” par les autorités.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *