CÉLÉBRATION DE LA JIF DANS LE BORGOU : Sinendé a vibré aux couleurs de la femme

5 ans ago | Written by
12 767 vues
0 0

CÉLÉBRATION DE LA JIF DANS LE BORGOU

Sinendé a vibré aux couleurs de la femme

La 24è édition de la Journée Internationale de la Femme (Jif) a été célébrée dans la commune de Sinendé pour le compte du département du Borgou. Afin de rendre un hommage mérité et vibrant à cette couche qu’est la gent féminine, les petits plats ont été mis dans les grands pour immortaliser cette édition. Autorités politico-administratives et locales, chefs traditionnels de Sinendé, femmes élues communales et leaders des communes de l’Alibori, du Borgou et des Collines, populations de Sinendé ont massivement effectué le déplacement pour l’occasion. On peut citer entre autre le Secrétaire Général du département du Borgou, le président de l’Adecob, la présidente de l’Ufec Abc, les maires de Sinendé, Kalalé, Pèrèrè, Bembèrèkè et autres personnalités.

Maroufatou Oladjidé KAKPO

«Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », c’est le thème au plan international sous lequel a été placée la célébration de la 24è édition de la Jif et « Leadership féminin en politique et l’égalité pour une vie mieux pensée », celui au plan national.

Représentant le préfet du département du Borgou, Sanni Bio Bayé Secrétaire Général du Borgou, reconnaissant que les femmes constituent un maillon important dans le processus de développement durable de la Nation, pense qu’il est important de mener des actions pour que cette catégorie retrouve sa dignité et bénéficie de l’équité au même titre que l’homme. Au nom du préfet Djibril Mama Cissé, le secrétaire général du département a reconnu les efforts du gouvernement pour l’épanouissement de la gent féminine. Des efforts qui selon lui se font déjà sentir dans l’exécution du Programme d’Actions du Gouvernement qui réserve une part belle à cette couche sociale qui tient à cœur au gouvernement de la rupture.

Avant Sanni Bio Bayé, la conseillère communale de Sinendé Bio Mora Yarou Awaou s’est adressée à l’assistance. Après avoir souhaité la bienvenue aux invités, elle a fait le bilan peu satisfaisant du nombre de femmes aux conseils communaux et instances de prises de décision. Suite à cela, elle a invité ses paires à mieux s’unir et solidifier leurs liens pour de belles victoires à l’avenir. Bio Mora Yarou Awaou pour finir a invité ses sœurs à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des femmes.

Dans la même veine, l’autorité communale de Sinendé a exprimé toute la joie qui l’anime en ce qui concerne le choix de sa commune pour la célébration de l’événement. Akibou Yaya a appelé les femmes, « à prendre les choses en mains pour que vous ne soyez plus léguées au second plan dans tous les domaines et d’être des éternelles assistées ».

Quant à Orou Tama Viviane, présidente de l’Union des Femmes Élues Conseillères Communales des départements de l’Alibori, du Borgou et des Collines (Ufec Abc), cette journée loin d’être une simple réjouissance devrait être, «une occasion pour nous les femmes de prendre conscience des problèmes qui minent notre développement, émergence et la recherche de solutions idoines en vue de relever le défi ». Elle a aussi relevé le fait que la célébration de cette journée à l’Ufec Abc soit l’occasion de faire le bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements de comportements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leur pays ou de leur communauté. Ce fut l’occasion pour la présidente de l’Ufec Abc de rappeler les combats que mène l’Ufec pour l’autonomisation des femmes, le renforcement des capacités, la scolarisation des filles, la lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes et plusieurs autres à travers la mise en œuvre des micros projets. Aussi, n’a-t-elle pas manqué d’aborder le Projet d’Eveil et de Renforcement du Leadership Féminin (Perlf). Mis en œuvre par l’Ufec Abc, ce projet vise à œuvrer pour la promotion du leadership des femmes dont au total 139 jeunes filles et femmes ont bénéficié.
Abondant dans ce sens, Badariath Gauthé représentante des 139 filles et femmes bénéficiaires du projet Perlf à travers un plaidoyer, a certifié des aptitudes et attitudes acquises pouvant leur permettre de se défendre sur le terrain politique. A cet effet, elle a exhorté les leaders politiques à les insérer dans leurs partis pour de belles victoires.

Des lettres de félicitations aux meilleurs élèves

Oumarou Lafia, président de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob), a convié les invités à faire des défis liés à la situation de la femme des défis communs. Il a par ailleurs félicité ces femmes qui ne cessent de se battre pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de leur représentativité aux instances de prise de décision. Il a lancé l’appel à une synergie d’action pour l’amélioration des résultats scolaires peu reluisant dans le département du Borgou. Confiant que l’Adecob n’entend pas s’arrêter en de si bon chemin, Oumarou Lafia a annoncé que dans les jours à venir l’Adecob en collaboration avec l’autorité de tutelle entend procéder à la remise des lettres de félicitations aux élèves les plus méritants, à la mise en place d’une coopérative pour la formation des enseignants et l’appui à la promotion des centres de santé communautaires.

La remise de prix aux meilleures filles de différentes catégories et le match de football des équipes féminines des Collèges d’Enseignement Général (Ceg) Niaro et Ceg Sinendé ont mis un terme aux manifestations de la célébration de la 24è édition de la Journée Internationale de la Femme à Sinendé.

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru