CHERTÉ DE LA VIE, DJIHADISME, LÉGISLATIVES DE 2023 : Le silence inquiétant de Paul Hounkpè

1 mois ago | Written by
3 101 vues
0 0

Plusieurs sujets nourrissent l’actualité béninoise depuis quelque temps et suscitent des commentaires de part et d’autre. En effet, le peuple béninois est face à une cherté de la vie sans précédent depuis quelques mois à l’instar de plusieurs pays. Malgré les actions sociales prises par le gouvernement de la rupture, les populations sont asphyxiées par cette conjoncture due à la crise sanitaire de la Covid-19 et à la guerre Ukraino-russe. Les prix des produits de première nécessité ont connu une augmentation galopante.

Pendant que l’attention de l’opinion publique nationale était focalisée sur cette situation malheureuse, le président Patrice Talon a entamé une série de rencontres avec plusieurs acteurs sociopolitiques dont les anciens et actuel président de l’Assemblée Nationale (An) ainsi que les anciens présidents Nicéphore Dieudonné Soglo et Thomas Boni Yayi. Cette démarche du chantre de la rupture a aussitôt créé une vague de réactions au sein de la classe politique béninoise. Depuis quelques jours, l’attaque des djihadistes dans le Nord-Bénin a pris le devant de l’actualité et une fois encore, les réactions des acteurs politiques ne se sont pas fait attendre.

Curieusement, le Chef de File de l’Opposition (Cfo) Paul Hounkpè est dans un silence qui ne dit pas son nom. Le patron des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) qui est censé porter la voix de l’opposition béninoise est presque absent depuis quelque temps sur les sujets ayant trait à l’actualité au Bénin. Ainsi, l’on est en droit de se demander ce qui pourrait justifier ce silence de Paul Hounkpè sur certains faits brûlants de l’actualité.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.