COMMUNE D’ABOMEY-CALAVI : Le balayage des voies et l’éclairage public, chantiers prioritaires à scruter

4 ans ago | Written by
16 893 vues
0 0

Le maire d’Abomey-Calavi et ses adjoints ont entamé et achevé l’installation des 09 chefs d’arrondissements de la commune et leurs conseils d’arrondissements. Après cette étape, le développement de la cité doit impérativement prendre corps. Deux axes fondamentaux sont à mettre en branle, l’éclairage public et le balayage des principales artères de la commune.
Plus question de perdre du temps pour s’approprier des dossiers laissés par son prédécesseur, plus question non plus de passer deux à trois mois à s’acclimater et laisser de côté les préoccupations des administrés. A Abomey-Calavi, c’est un secret de Polichinelle, l’éclairage public est une véritable denrée rare. Le maire Angelo Evariste Ahouandjinou et son équipe doivent relever ce défi très tôt, avec le soutien de l’exécutif.
En effet, l’absence d’éclairage public dans les quartiers tels que Tankpè, Ouèdo, Togoudo, Kpanroun crée l’insécurité avec comme corolaires, des vols à mains armées, des décès et des blessés. Le conseil communal devra au plus vite, faire le diagnostic, recenser les zones à risque, élaborer le budget approprié et rechercher le financement. Cela se fera sans aucun doute avec la contribution du ministère de l’Energie pour résorber au plus pressé la situation.
Au 21ème siècle, Abomey-Calavi ne devrait plus avoir l’aspect d’un gros village en dépit des ressources non négligeables que perçoit la commune. Le conseil communal devra aussi apporter une autre solution à l’épineux problème du balayage des artères. Le constat est ahurissant, les rues sont sales et très ensablées.
Le nouveau maire et son équipe doivent redistribuer les cartes. Revoir totalement la procédure de passation des marchés notamment celle concernant le balayage des rues de la commune. Ceci afin d’avoir un regard panoramique sur ces deux aspects, indispensables pour le développement de la cité.

Spero AKOVOGNON

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru