CONSEIL DES MINISTRES : Le processus de facilitation de la délivrance des titres officiels acté

4 ans ago | Written by
8 805 vues
0 0

CONSEIL DES MINISTRES

Le processus de facilitation de la délivrance des titres officiels acté

Le mercredi 25 mars dernier s’est tenu le dernier conseil des ministres du mois, sous la présidence du président de la République, Patrice Talon. Le chef du gouvernement de la rupture et ses ministres ont eu à aborder plusieurs points au cours de cette séance. Au nombre de ceux ci, on peut déjà noter celui concernant la mise en place d’un centre de personnalisation des titres sécurisés d’identité au Bénin.

Huguette LAWANI (Stg)

Fournir les informations nécessaires à la délivrance et la personnalisation de titres officiels tels que la carte nationale d’identité électronique, la carte de résident et le permis de conduire. C’est là l’objectif de la configuration et la structuration du registre national de la population. Il est l’un des buts immédiatement visés après la réalisation du Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (Ravip).
D’après le conseil des ministres, L’agence Nationale d’Identification des Personnes, a conduit le processus de recrutement d’une société de technologie pour la mise en place à Cotonou, d’un centre de personnalisation des titres sécurisés d’identité.
Cette structure aura particulièrement la tâche de fournir les équipements requis; d’assurer l’installation et l’opérationnalisation du système de personnalisation puis de former des cadres nationaux au transfert du système d’exploitation.
En outre, le système à mettre en place devra également répondre aux exigences fonctionnelles spécifiées par le Bénin et fournir les applications métiers comme la gestion des premières demandes et la gestion du cycle de vie des cartes émises, le renouvellement et le remplacement de la carte nationale d’identité en cas de besoin.
Les ministres ainsi impliqués dans la conduite du dossier accompliront les diligences requises en vue de procéder à la signature du contrat avec le prestataire retenu et de veiller à sa bonne exécution.
En dehors de cette décision, celle du compte rendu des travaux de la deuxième campagne d’inscription au fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois de la chaîne des dépenses publiques a été à l’ordre du jour. A ces deux points s’ajoutent les mesures individuelles et les rencontres et manifestations internationales.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru