CONSEQUENCES DE L’AUTO ISOLEMENT DES POPULATIONS : Le chiffre d’affaires des ‘’Zéms’’ de Cotonou en chute

4 ans ago | Written by
14 978 vues
0 0

CONSEQUENCES DE L’AUTO ISOLEMENT DES POPULATIONS

Le chiffre d’affaires des ‘’Zéms’’ de Cotonou en chute

Les mesures drastiques prises par le Gouvernement dans la lutte contre la propagation du coronavirus commencent à impacter le panier de la ménagère. Depuis quelques jours, les populations de Cotonou préfèrent rester à leurs domiciles et sortir en cas d’extrême urgence au grand désarroi des conducteurs de taxi motos qui peinent à compter 1000francs Cfa au coucher du soleil.
Fabrice, menuisier de formation, est conducteur de taxi-moto depuis bientôt 4 ans. Stationné à l’entrée du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou, il se plaint du manque de clients. « Depuis que cette affaire de coronavirus a commencé, ma recette journalière a chuté. La moto ne m’appartient pas, c’est pour mon propriétaire. Si ça continue comme ça, on risque de devenir autre chose », a-t-il indiqué.
Plus loin, sur le parc de stationnement des conducteurs de taxi-moto à l’étoile rouge, c’est la grande désolation. Ici, lance Gildas en langue nationale Fongbé, « nous trouvons les clients mais ils cassent totalement le prix. Moi principalement, je n’ai pas le choix. J’accepte afin de pouvoir nourrir ma petite famille ». « Entre temps, nous arrivons à remorquer deux personnes avec marchandises mais à cause de coronavirus, on est autorisé à prendre un seul client. C’est dur que l’Etat nous vienne en aide », souhaite René, cinquantenaire et conducteur de taxi moto.
A l’instar des conducteurs de taxi moto de la capitale économique, d’autres secteurs pourraient ressentir les conséquences de la pandémie. A ce rythme, le coût du transport local va connaitre un léger accroissement, les prix des produits vivriers probablement à la hausse et bien d’autres produits. L’accompagnement du Gouvernement est attendu, soutiennent les conducteurs de taxi moto rencontrés.

Spero A. AKOVOGNON (Cpt Atlantique-Littoral)

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru