CONSTRUCTION DU GIRATOIRE DE TCHAOUROU : Le site remis à l’entreprise Sogea Satom

5 ans ago | Written by
21 346 vues
0 0

CONSTRUCTION DU GIRATOIRE DE TCHAOUROU

Le site remis à l’entreprise Sogea Satom

Le directeur général des infrastructures et des transports Jacques Ayadji accompagné de ces collaborateurs, a procédé le mardi 05 février dernier à la remise du site pour la construction du giratoire de Tchaourou. C’était en présence, des autorités politico-administratives, du maire Bio Sounon Bouko et son conseil, du chargé du projet Sogea Satom, Tony Chapentier, têtes couronnées, sages et notables. Un giratoire de deux fois doubles voies de 1,7km sur l’accession Bétérou-Tchaourou et la voie inter- Etats Cotonou-Parakou.

Wilfried AGNINNIN (stg)

 

Les travaux de la construction du giratoire de Tchaourou vont bientôt démarrer. Grâce au chef de l’État Patrice Talon qui a, à cœur les problèmes des populations de la commune de Tchaourou, la construction du joyau sera effective. Le gouvernement de la rupture l’a promis il y a de cela quelques semaines au cours du conseil des ministres. Pour saluer ce geste de générosité, les populations de Tchaourou et ses environs ont massivement effectué le déplacement pour accueillir le démarrage de cette infrastructure routière qui permettra le désenclavement et la fluidité de la circulation au niveau du centre ville. Jeunes, têtes couronnées et notables n’ont pas voulu se faire compter l’événement. En prenant la parole, la première autorité de la commune de Tchaourou Bio Sounon Bouko a exprimé sa joie quant à la construction de ce giratoire qui pour lui viendra non seulement moderniser la ville mais assurer aussi la fluidité de circulation du noyau urbain. « C’est une joie qui l’anime ce jour, cela vient témoigner que le président Patrice Talon n’a pas oublié notre commune », a-t-il rajouté. Le maire a, pour finir, demandé l’indulgence du directeur général des infrastructures pour le dédommagement des occupants. Le directeur général des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji a rassuré le maire quant au dédommagement à temps des occupants de l’emprise des travaux. « Je demande au maire d’appuyer notre équipe sur le terrain pour la sensibilisation afin que la libération de l’emprise soit effective. Le dédommagement des occupants sera fait dans un bref délai afin de soulager les concernés », a rassuré Jacques Ayadji. Il a invité les populations à être les facilitateurs des travaux.

Pour le chargé du projet Sogea Satom, Tony Charpentier, le giratoire de Tchaourou est une accession de deux fois double voies de 1,7km sur l’axe Bétérou-Tchaourou et la voie Inter-Etats Cotonou-Parakou. Devant le directeur général des Infrastructures et des Transports, il a pris l’engagement de respecter les clauses du contrat et promet mettre les bouchées doubles pour la livraison à temps de l’infrastructure. Le bureau de contrôle et de surveillance Deco-Ich a promis de son côté jouer sa partition pour la bonne marche des travaux. Jacques Ayadji pense revenir fin février pour constater l’évolution des travaux sur le terrain.

Quotidien Daabaaru, leader de la presse écrite du septentrion

Article Categories:
A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru