CRIET : Un vendeur de cartes sims européennes interpellé 

1 an ago | Written by
19 922 vues
0 0

Un jeune homme présenté à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet) le mardi 21 mars 2023, risque 5 ans de prison pour des faits de complicités d’escroquerie via internet. Le mis en cause vendeur de cartes sims étrangères n’a pas rejetté les accusations portées sur sa personne. Tout au long du procès, il a reconnu les faits.

Le jeune âgé de 27ans environs a été arrêté alors qu’il tentait de vendre des cartes sims téléphoniques de différents pays européens à un policier déguisé. « Complicité d’escroquerie par le biais d’un système électronique», c’est la charge retenue contre l’accusé, qui n’a pas nié les faits. En effet, lors de son interpellation, le vendeur s’apprêtait à livrer une sim allemande à son client, qui s’est retrouvé être un policier qui l’avait tendu un piège. L’élément de la police républicaine a contacté l’homme sur les réseaux sociaux et s’est fait passer pour un potentiel client. Une fois sur le lieu de l’échange à Bohicon, le vendeur a été capturé et déposé en prison.

Ainsi, le ministère public a requis la peine de cinq années d’emprisonnement dont quatre fermes et une amende d’un million de francs Cfa.  »Libre Express » a précisé que le jeune homme avait en sa possession une vingtaine d’autres cartes sims, toutes destinées à la vente. L’audience a été renvoyée au mardi 2 mai 2023, date à laquelle, le vendeur de cartes sims étrangères sera fixé sur son sort.

Florent YAMA (Stg)

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru