EDITO : Et si les hommes d’affaires béninois s’occupaient de leurs business?

4 ans ago | Written by
4 852 vues
0 0

EDITO
Et si les hommes d’affaires béninois s’occupaient de leurs business?

Le 15 août 2015, par une correspondance, le numéro un du clergé béninois, monseigneur Antoine Ganyé avait manifesté le désir de voir les hommes d’affaires du Bénin s’occuper exclusivement de leurs activités économiques qui d’ailleurs constituent le pilier du développement du Bénin. Le clergé béninois a très tôt donc tiré la sonnette d’alarme quand les rumeurs faisaient état de ce que les grands hommes d’affaires manifestaient le désir d’aller à la conquête du pouvoir exécutif. Mais cet appel du prélat était tombé dans les oreilles de sourd. Aujourd’hui ce que craignaient les prêtes, semble être entrain d’être accompli.
Ces deux hommes d’affaires qui, l’un était le président du patronat et l’autre l’homme le plus riche du Bénin, se voient aujourd’hui à couteau tiré. Cette situation qui vient de commencer est loin de son épilogue, et dans cette situation ce sont les pauvres populations qui en font les frais. Car, nul n’ignore la part de ces magnats dans le budget national qui reste essentiellement fiscal. L’asile de Sébastien Ajavon ne sera pas sans répercutions sur ses affaires dans le pays. Par conséquent, plusieurs jeunes béninois peuvent banalement perdre leurs gagne-pain ; et par là, le taux de chômage pourrait grimper les jours à venir.
Face à cette situation, il serait mieux que les hommes d’affaires restent dans leur couloir de créateurs de richesses, et laisser la chose politique aux politiciens pour le bonheur de tout le peuple. Le législateur doit très tôt penser à la chose pour limiter les dégâts dans l’avenir.

Barnabas OROU KOUMAN

 

Article Categories:
Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.